comment être publié par les Editions de Saxe

locaux-editions-de-saxe-13

Oui je suis comme ça. Je lance des sujets de fond, de politique, que dis-je de philosophie.
Parce que nous sommes d’accord que derrière l’idée de tenir son propre livre dans ses mains, il y a beaucoup de mystère, d’idées fausses ou de légendes urbaines. Depuis que j’ai pris les rênes des réseaux sociaux des Editions de Saxe, on me pose souvent la question, c’est ce qui m’a donné l’idée de vous répondre de cette façon.
Quand j’en ai parlé à Viviane Rousset, notre directrice générale, aka la personne qui au final dira oui ou non, elle a trouvé l’idée très chouette. Vous l’aurez compris, je vous parle ici sous sa houlette, elle qui publie avec beaucoup de bonheur et de succès de nombreux auteurs depuis 25 ans.

Dans un premier temps, nous allons parler de fond. Pour enfoncer des portes ouvertes, certes, mais croyez moi, j’ai vu passer quelques demandes et je crois qu’il faut quand même en parler.

Votre projet de loisirs créatifs doit être techniquement IRREPROCHABLE. Les équipes de Saxe sont intransigeantes sur le sujet, on ne rigole pas avec la technique. Un patron doit être correctement dessiné. Les explications doivent être claires et pédagogiques. Tous vos schémas doivent être compris par la plus débutante des débutantes. En d’autres termes, si vous n’êtes pas encore hyper à l’aise avec la technique. Entrainez-vous avant d’essuyer un non.

Votre projet de livre de loisirs créatifs doit être… créatif ! Non, ne rigolez pas. Même si nous sommes toutes d’accord pour dire qu’on n’invente rien et qu’on réécrit une histoire déjà vue (un pull raglan reste un pull raglan, une jupe crayon, une jupe crayon) vos projets doivent avoir une touche, une identité créative propre. Il faut une cohérence à votre univers. Qu’on jette un œil et qu’on vous identifie rapidement. Il faut qu’on regarde vos projets et qu’on se dise : ohhhhh la chouette idée, je n’aurais jamais pensé à le présenter / détourner / relire comme ça. Pinterest nous donne des idées à toutes. Mais additionner des projets Pinterest, ça n’a jamais fait un bon sommaire de livre.

locaux-editions-de-saxe-8

Une fois que l’on a parlé du fond, attaquons nous à la forme.

Viviane reçoit de nombreuses demandes. Et j’ai envie de dire que, comme dans n’importe quelle histoire d’amour, il faut savoir se plaire mutuellement. Nous savons déjà que nous vous plaisons. Sinon, a priori, vous ne nous écririez pas. Du coup, présentez vous, dites nous qui vous êtes et donnez-nous envie de vous rencontrer. C’est la base d’une histoire d’amour non ? J’adore le tricot n’est pas un argument. Moi aussi, et croyez-moi, les Editions de Saxe ne me publieront pas. Beaucoup d’entre nous ont appris avec leurs grand-mère / mère et beaucoup d’entre nous avons des enfants qui nous inspirent. Donc, c’est une information, c’est intéressant (si je vous parlais de ma mémé Etiennette…) mais ça ne fait pas un portrait. Ecrivez-nous qui vous êtes, la passion qui vous anime. Pour ça, pas besoin de centaines de lignes. Ca peut être court, mais donnez envie ! C’est la clef.

Une chose est sûre pour les publications à venir, nous sommes tous intimement convaincus aux Editions de Saxe, que désormais, les auteurs doivent incarner leurs livres. Nous sommes en 2016, en pleine ère numérique. Alors donnez bien toutes les clés pour mieux vous connaître : votre blog, votre compte instagram, page facebook, page ravelry, boutique etsy. Tout ce qui nous montre qui vous êtes et comment éventuellement, votre communauté en ligne vous est attachée.

Une fois votre présentation terminée, présentez-nous votre projet.

Si c’est un modèle unique pour une revue, alors envoyez photos et explications techniques et tous les éléments possibles qui permettront à nos équipes de dire si vous pouvez être publiée sur Coudre c’est facile ou Mains et merveilles par exemple. N’ayez aucune forme de crainte, si vous n’êtes pas publiée, votre modèle ne sera pas conservé. On n’est pas une maison d’éditions pendant plus de 50 ans sans éthique.

Si c’est un projet de livre, alors envoyez-nous votre sommaire, quelques éléments visuels (photos, dessins, vidéos, schémas) pour que nous puissions avoir une idée déjà assez précise de votre livre. Idéalement, mettez l’un des projets au complet. Evidemment, on n’attendra pas de vous que vous fassiez la maquette de votre livre et que vous nous envoyez un projet monté comme une infographiste le ferait. Ceci étant dit, si vous sentez que vos photos sont de qualité médiocre (un peu floues, obscures ou mal cadrées), ne les envoyez pas. Entourez-vous. Je suis certaine que dans votre entourage, quelqu’un peut vous aider. Cette première rencontre est capitale. Ne la loupez pas pour un bête mauvais choix technique.

Mon tout dernier conseil, écoutez-vous. Faites vous confiance.

Si je vous ai donné des clés ici, je n’ai en aucun cas prodigué une formule magique qui fonctionnerait à tous les coups. Ce qui fera la publication c’est la rencontre entre votre créativité et la ligne éditoriale de la maison d’édition. Il faut beaucoup de conditions réunies pour une histoire d’amour, là c’est pareil.

Du coup, je vous souhaite beaucoup d’amour et peut être un prochain rendez-vous.

locaux-editions-de-saxe-2

photos prises par la jolie May dans les locaux des Editions de Saxe en janvier dernier.

 

C'est promis, vous aimerez aussi !

Les commentaires

Edith

Merci Zess, je rêve de monter un voyage inspirantes à Chaponost. Croisons les doigts, un jour, nous vous emmènerons là bas.

Réponse
Goncalves

Article très intéréssant qui permet de découvrir un peu les coulisses des Editions de Saxe, et de savoir comment sont trouvés toutes ces créations parues dans les revue.
Merci beaucoup.
Bon dimanche

Réponse
Edith

Oh ben merci beaucoup Camille ! Si ce post peut produire de jolis articles et jolis livres, j’en serai ravie !

Réponse
valerie

chouette article pour qui veut faire un livre ! c’est mon cas! je suis presque prète mais à qui dois-je m’adresser?

Réponse
Edith

Valérie, je suis ravie de lire ça. Vous pouvez écrire directement par poste au siège à Chaponost à l’attention de Viviane Rousset. Ou bien par mail à moi-même et je lui transmets : edith (arobas) edisaxe.com
Bonne chance pour tout Valérie !

Réponse
GADEBOIS

Bonjour Édith ,
Merci pour ces explications et cette gentillesse.
J’ai très envie de me lancer dans l’aventure. J’ai créé de nombreux bonnets et j’aimerai en faire un livre mais je ne suis pas présente sur les réseaux sociaux, est ce que cela sera un frein pour mon projet ?
Merci et bonne journée.
Laetitia

Réponse
Julia

Bonjour Laetitia. Si ce projet vous tient réellement à cœur, n’hésitez pas à monter un petit dossier tel qu’Edith l’explique dans cet article, avec de belles photos, une présentation de votre projet et de votre parcours, et à nous le faire parvenir par mail ou courrier postal.

Réponse
GADEBOIS

Merci pour cette réponse rapide. En c’est ce sue je vais faire. Je vous recontacter donc bientôt. Bonne journée.

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *