Mon organisateur mensuel ré-créatif

Création mensuelle à imprimer par Vie de miettes
couture

 

J’ai l’impression que cela fait des mois que je vous ai pas écrit par ici – juste quelques semaines finalement avec les poissons d’avril. J’espère que vous allez bien, et que, comme moi, l’arrivée des beaux jours vous glisse une jolie énergie créative.

Je rentre tout juste d’Australie, j’ai un sourire géant collé aux lèvres et mille idées sur le bout des doigts (vous ne m’en voudrez pas si j’y glisse quelques koalas et kangourous, dites ?). Vous êtes plusieurs à m’avoir demandé sur la page Facebook si c’était possible d’avoir la version mensuelle de l’organisateur hebdomadaire après sa publication pour mieux vous organiser : oui, oui, oui, bien sûr !

 

Calendrier créatif à imprimer par Vie de miettes

Et puis,  je me suis dit que cela pourrait être tout pratique de s’organiser sur quelques mois en avance et d’avoir, comme ça ,une vue d’ensemble sur ses créations à venir. J’essaie toujours de penser mes créations – et mon travail de manière générale  – sur trois mois et de diviser les étapes :

  • – celle où je réfléchis à ce que je pourrais faire et où je m’autorise à partir un peu dans tous les sens et à rêver beaucoup. Je fais des listes et de sous-listes. J’imagine, j’écris, je me projète. Je note ensuite ce que je voudrais faire dans un calendrier.
  • – celle où je commence à y réfléchir/travailler « pour de vrai » et où ce n’est encore qu’un gros brouillon. C’est normal qu’il y ait des fautes et que cela soit encore bancal à cette étape. L’idée est simplement de faire le premier pas. Et puis, de respirer et de se dire que tout va bien.
  • – l’étape où cela prend doucement forme et où je commence à rentrer vraiment dans le projet. En fonction du projet, cette étape contient souvent plusieurs sous-étapes. Je me fixe des objectifs réguliers et datés que je note dans le calendrier. J’essaie d’avancer chaque semaine : chaque petit pas compte.
  • – Et enfin la dernière étape où je prends le temps de revenir et travailler les derniers détails. Avoir une étape où je reviens sur mon projet après l’avoir fini me permet de me concentrer sur des minuscules détails de manière plus sereine et de faire le bilan pour faire encore mieux la fois suivante.

 

Calendrier créatif à imprimer par Vie de miettesCalendrier créatif à imprimer par Vie de miettescoutureDiviser le travail créatif par étapes  permet de dé sacraliser la création de se lancer et de la peur de la feuille (création) blanche. Cela évite de procrastiner et de se mettre une énorme pression – comme si on devait presque avoir terminé avant d’avoir commencé. On s’autorise à y aller lentement et avoir des moments où on ne fait que réfléchir à ce qu’on voudrait faire, et où on a le temps d’avoir une création encore brouillon. Vous verrez, c’est tellement magique et apaisant !

Et puis, et surtout et en créant de cette façon-là, j’ai arrête d’attendre le moment parfait où j’aurais une longue journée devant moi juste pour créer – parce que je ne sais pas vous, mais ici, cela n’arrive jamais. C’est finalement souvent le premier pas le plus difficile. Alors, autant faire en sorte qu’il soit le plus doux, petit et léger possible.

 

Création mensuelle à imprimer par Vie de miettes Création mensuelle à imprimer par Vie de miettesCréation mensuelle à imprimer par Vie de miettes Création mensuelle à imprimer par Vie de miettes

 

couture

 

Dans la même idée, j’utilise, et grâce aux conseils de Célie,  mon iPhone pour m’organiser et écrire au quotidien. J’ai longtemps utilisé mon téléphone seulement pour répondre à mes mails et pour une écriture, disons, assez mécanique. Je pensais que l’écriture créative demanderait forcement un moment à soi privilégié et un peu hors du quotidien, un bureau rangé et du silence. Je me fabriquais juste des contraintes : avoir mon carnet créatif (mon iPhone donc) a portée de mains a changé mon rapport à l’écriture et a permis de désacraliser ce moment-là. C’est finalement beaucoup plus naturel et doux. J’écris plus souvent, plus sereinement, et avec beaucoup moins de pression.

Dans le même esprit, j’ai souvent lu que le meilleur appareil photo était celui que l’on avait toujours avec soi. Je crois que cela fonctionne pareil pour la plupart des passions créatives et artistiques : si vous faites du tricot, glissez votre création dans votre sac et tricotez en attendant le bus, et puis dans le bus. Ayez toujours un crayon sur vous pour dessiner. Vous avez dix minutes avant de partir au travail ? Parfait, profitez-en pour jouer un morceau de musique (laissez votre instrument à portée de main au lieu de le ranger dans ce placard si haut et difficilement accessible). Emportez votre appareil photo avec vous, et si vous le trouvez un brin imposant,  utiliser donc votre téléphone. Ouvrez les yeux. Créer. Laissez vous surprendre. Quelques minutes sont suffisantes pour créer un petit quelques choses. Et puis, parsemez votre quotidien de petits objectifs (notez les dans votre calendrier créatif !), cela vous permettra d’avoir une structure, d’être fier de votre avancée et de doucement progresser.

 

Idées de créations à glisser dans votre calendrier

couture

 

Organisateur mensuel à télécharger

Dites-nous, vous nous parlez de vos futures créations ?

C'est promis, vous aimerez aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *