Sashiko

sashiko1

Il faut que je vous dise, je suis encore tombée en arrêt devant de la broderie. Oui ENCORE. Je sais que Noémi va rire. Cela fait des mois que je dis que je vais m’y mettre. Je vous avoue que je me suis même acheté une aiguille magique. Il ne me manque qu’une paire d’heure et un thé avec Marie Suarez pour me lancer. Enfin bref, je vous raconte encore ma vie et ça n’est pas le sujet.

Et quel est le nouvel objet de mes obsessions à aiguilles ?

Le Sashiko.

sashiko2Le Sashiko est une broderie japonaise ancestrale. A l’origine, il s’agissait de renforcer des vêtements ou des toiles abimées, c’était une technique de matelassage mais très vite c’est devenu un ornement.

Traditionnellement, ce sont les points de coton blanc sur des tissus bleu indigo qui font la marque de fabrique visuelle du sashiko. Je suis à peu près sure que, comme moi, vous en avez déjà croisé. 

sashiko3Pour celles qui voudraient parler technique, vous le savez, ça n’est pas ma spécialité, mais je vous ai trouvé un tuto en anglais qui me parait très clair et à défaut, voilà une très jolie vidéo.

Pour le matériel, il vous faudra de longues aiguilles, un enfile aiguille de compétition pour rentrer ce fil épais dans le chat de votre aiguille et un protège doigt, dit-on encore dé à coudre ?

sashiko4

Pour vos modèles, les Editions de Saxe ont pensé à tout avec ce magnifique, (oui magnifique pas moins) livre de serviettes et sets de table dont je vous ai tiré ces quelques photos. Il est idéalement pensé pour se lancer en douceur. Et avec les beaux jours qui arrivent et les jolies tablées dans le jardin, ce livre tombe à pic n’est ce pas ?

A bientôt,

Edith

sashiko5

C'est promis, vous aimerez aussi !

Les commentaires

Edith

🙂 je rentre du salon du printemps du DIY et j’ai résisté à un stand de sashiko avec kits à acheter pour débuter, je crois que je couve quelque chose…

Réponse
Boss

I.B., I agree with your last comment. Sorry to put that speedo thought in your heda0#823&;. p.s. I don’t think I could ever wear a speedo again. Of course when popular in the late 70′s and early 80′s was one thing, but today at my age would be a funny insult and dare not attempt to embarrass myself.

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *