Erick Wolfmeyer : quilteur exposé au Carrefour européen du patchwork 2018

Vous faites partie de ces quilteuses inconditionnelles DU rendez-vous de la rentrée ? Vous avez déjà acheté votre billet d’entrée et vous le gardez précieusement jusqu’au jour J ? Je veux bien entendu parler du Carrefour européen du patchwork 2018 ! Il se tiendra cette année du 13 au 16 septembre, à Sainte-Marie-aux-Mines et ses environs. Je ne vous apprends rien, mais… saviez-vous que seront exposées les œuvres d’un quilteur américain à découvrir absolument ? Erick Wolfmeyer, c’est son nom, présentera certains de ses quilts à l’espace Expositions de Sainte-Croix-aux-Mines. Cet artiste de patchwork vous est inconnu ? Laissez-moi vous le présenter en quelques mots et vous expliquer les raisons pour lesquelles il ne faut rater cet événement pour rien au monde…

Un quilteur talentueux

Voici Erick…

Face-of-stranger-Erick-Wolmeyer

© Erick Wolfmeyer

 

Enfin… ça, c’est son autoportrait textile « Face of a stranger »… Oui, oui, impressionnant, on dirait une peinture !

 

 

 

Erick-Wolfmeyer

 

 

 

Pourtant il ressemble exactement à son œuvre (la barbe et les lunettes en plus !).

 

 

 

C’est dire si son talent de quilteur est immense. Autant que la taille des ouvrages qu’il compose. En effet, Erick ne fait pas de mini-quilts… mais plutôt des œuvres monumentales qui témoignent d’un travail titanesque :

  • subtils choix des tissus et des couleurs
  • assemblages de multiples blocs traditionnels géométriques…

Un homme passionné

Ne vous y trompez pas, ce cinquantenaire autodidacte est aussi gentil que doué. Si le quilting n’est qu’un loisir et ne lui permet pas de gagner sa vie, il n’aspire pas à ce que ça change.

« Ma plus grande joie n’est pas d’en tirer profit, mais d’observer le processus de création. Quilter n’est pas seulement une expérience concrète, mais c’est également une aventure spirituelle. »

Adopté presque à sa naissance par une famille aimante, Erick a vécu une enfance heureuse. A trente ans tout juste, il a suivi les conseils de son compagnon de l’époque pour apprendre les rudiments d’une machine à coudre. Il avait très envie d’essayer le patchwork. C’est auprès de sa mère adoptive qu’il a ensuite acquis les bases du quilting à la main. À partir de ce moment-là, il n’a plus jamais arrêté de coudre jusqu’à appréhender cette technique comme un compositeur musical. Cette analogie avec la musique est d’autant plus pertinente lorsqu’on sait que son père biologique était un musicien professionnel. Les hasards de la vie…

Un artiste contemporain respectueux de la tradition

Considéré comme un grand quilteur contemporain, ce remarquable artiste se définit lui-même comme traditionnel. En effet, s’il confectionne ses quilts à la machine, il est en contact constant avec des femmes Amish qui réalisent le matelassage à la main de ses œuvres et pour lesquelles il a une profonde admiration. Il s’inscrit dans la lignée des quilteuses d’antan.

Des œuvres autobiographiques

Erick souhaite avant tout raconter son histoire à travers ses quilts.

« Je veux être capable d’entendre ce qui bouillonne en moi. Je ne cherche pas à être original, mais plutôt authentique. Mon travail est avant tout autobiographique. »

La consécration : exposition au Carrefour européen du patchwork 2018

Neuf de ses œuvres seront exposées lors du prochain Carrefour européen du patchwork en septembre 2018. Et c’est bien normal, car Erick joue dans la cour des grands avec ses quilts monumentaux qui forcent l’admiration.

À découvrir sans attendre aux éditions de Saxe

Pour patienter jusqu’à l’événement de la rentrée, vous pouvez retrouver le portrait détaillé d’Erick et les explications de son modèle « Smokehaus Rose» dans le Quilt Country 57.

Smokehause-rose-Erick-Wolfmeyer

Smokehause rose © Erick Wolfmeyer

Quilt-country-57-2267057

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce quilteur d’une grande gentillesse nous également fait l’honneur de proposer d’autres quilts dans les parutions à venir (Magic Patch et Quilt Country). Il faudra être à l’affût pour ne pas les rater !

Venus-Transit-Erick-Wolfmeyer

Venus Transit © Erick Wolfmeyer

Swim-Erick-Wolfmeyer

Swim © Erick Wolfmeyer

What-we-keep-Erick-Wolfmeyer

What we keep © Erick Wolfmeyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *