Des vêtements de poupée, oui ! Mais faciles à enfiler et à coudre !

coudre des vêtements de poupéeMieux vaut réfléchir avant de vous lancer dans la confection de vêtements de poupée. C’est un projet qui tente bien des mamans avec pour objectif, faire plaisir à son enfant, et comme principe, « ça ne doit pas être bien compliqué »… Mais il peut vite tourner au cauchemar… aussi bien pour votre bambin une fois l’habit en main que pour la couturière au moment de la confection… Car cela ne vous a pas échappé : une poupée n’est pas un enfant ! Vous ne pouvez donc pas coudre les mêmes tenues que pour une personne, notamment car le jouet est rigide et inerte, mais également parce que les pièces sont bien plus petites. Françoise Collomb s’est elle-même posé la question avant de publier aux éditions de saxe son livre Couture chic pour mes chéries : comment faire des vêtements de poupée faciles à enfiler pour l’enfant et à coudre pour la couturière ? Voici le résultat de sa réflexion et ses astuces de couture afin que vous soyez fière du résultat…

Les vêtements de poupée doivent faciliter le jeu de l’enfant

Jouer à la poupée est une activité toujours plébiscitée par les enfants d’aujourd’hui. Et comme votre mère ou votre grand-mère avant vous, vous ne pouvez résister à l’envie de coudre des vêtements pour la poupée de votre bambin…

coudre des habits pour pouponOui, mais justement, souvenez-vous combien vous galériez, enfant, pour déshabiller et habiller votre poupon avec les habits faits maison et pas du tout adaptés ni à votre jouet ni à votre motricité fine (la malhabileté de vos petites mains)…

Ça vous rappelle quelque chose, n’est-ce pas, ces moments où vos petits doigts restaient coincés dans une couture, où la poupée était complètement engoncée dans son vêtement sans que vous ne puissiez ni la dégager ni finir de l’habiller ? Vous deviez alors demander l’aide d’un adulte…

Aujourd’hui, vous êtes maman couturière à votre tour.
Avant de commencer la confection d’un vêtement pour un poupon, pensez que votre enfant est… un enfant !

 

Vous devez :

  • – Préserver le plaisir de jouer. Lorsque votre enfant joue à la poupée, le but n’est pas qu’il apprenne à l’habiller ou la déshabiller. L’enjeu principal c’est le jeu ! Les vêtements sont là uniquement pour donner corps à l’histoire qu’il se raconte et qu’il fait vivre à ses poupées. L’enfant apprend à adapter les tenues en fonction des personnages qu’il crée et de leur fonction sociale, de la situation imaginée… S’il passe plus de temps à batailler avec les tenues qu’à jouer, il va vite perdre le goût du jeu.
  • – Prendre en compte son âge et sa malhabileté. Un jeune enfant n’a pas les mêmes capacités motrices ni la même dextérité qu’un adulte. Vous devez donc penser à concevoir des tenues adaptées à leurs petites mains et à leur maladresse éphémère.
  • – Favoriser l’acquisition de l’autonomie. Quand il joue à la poupée, c’est l’enfant qui joue le rôle du parent. Il est donc important qu’il puisse se débrouiller tout seul, pour enfiler et quitter les vêtements sans faire appel à ses propres parents parce qu’un pied de son poupon bloque dans la jambe du pantalon ou parce qu’un bras ne rentre pas dans la manche du pull. Il doit pouvoir jouer de manière autonome.
  • – Anticiper le phénomène d’usure. Il n’y a rien de pire pour un enfant qui « adoooore pour toute la vie » sa poupée et ses tenues que de voir son habit préféré craquer à force d’avoir été enfilé, quitté, renfilé, requitté (le quotidien de vêtements pour poupon)… Il vous faut donc apporter un soin tout particulier aux finitions et aux coutures et doubler les pièces pour une plus grande longévité. Vous éviterez de voir la petite larme de votre bambin couler sur sa joue avec le reste du pull déchiré dans ses mains !

Coudre des vêtements de poupée doit être un jeu d’enfant pour la couturière !

coudre des vêtements pour poupée CorolleSi vous voulez coudre les vêtements de poupée de votre enfant, c’est avant tout pour lui faire plaisir. Mais pourquoi ne pas penser un peu à vous ? Quelle maman n’a pas abandonné le projet avant même de sortir la machine à coudre en voyant la petite taille des pièces ou la difficulté présumée des finitions à venir ?

Coudre des habits pour un poupon n’est pas si facile, mais pas insurmontable non plus ! Cette activité peut réunir des couturières de tout niveau, débutantes et expertes.

Pour cela, suivez les astuces que Françoise Collomb a mises en application dans son livre Couture chic pour mes chéries :

  • – Modifier l’ordre de montage. Faire la couture d’un vêtement pour un enfant ou un adulte n’a rien de compliqué, car les pièces sont de taille « normale ». Vous réalisez donc l’assemblage puis les finitions. Mais quand il s’agit d’habits de poupée, la difficulté vient du fait d’assembler de toutes petites pièces. Pour solutionner ce problème qui se pose à toutes les couturières (quelle que soit la dimension de leur paume de main !), commencez par les finitions ! Cousez d’abord les ourlets avant d’assembler le devant et le dos, montez la tenue autour de la fermeture à glissière. Vous n’aurez ainsi aucun problème à manipuler les petites pièces ou à les coudre à la machine.
  • – Prévoir la bonne ampleur. Commencez par observer l’anatomie d’une poupée : une grosse tête, des doigts écartés, des bras raides… Si vous cousez des tenues trop ajustées, jamais votre enfant ne pourra les enfiler facilement sur son poupon ! Confectionnez des vêtements suffisamment amples pour faire passer les bras et les jambes : ne comptez pas sur la poupée pour se contorsionner de bonne grâce afin d’entrer dans sa tenue !
  • – Doubler les pièces. Jamais vous ne doublerez un vêtement pour une personne… C’est le cas pour une poupée ! Doubler un pantalon ou un top est un gage de longévité (tout comme lorsque vous soignez les finitions pour qu’elles soient parfaites). De plus, la doublure permet de cacher les finitions : elles ne risqueront pas de se « défaire » et d’être accessibles à votre enfant (son doigt ne restera pas coincé malencontreusement dans un ourlet mal pensé).
  • – Réaliser des finitions parfaites. C’est la clé d’un vêtement qui dure dans le temps (finitions solides) et qui s’enfile facilement (pas de fil qui dépasse et risque de se prendre dans un doigt de la poupée…).

Une fois que vous aurez mis en application tous ces conseils, vous atteindrez facilement le Graal en matière de vêtements de poupée : vous pourrez être fière du résultat ! Car même si ce ne sont pas des tenues portées par vos proches, c’est tellement réjouissant d’arriver à coudre un habit aussi joli pour une poupée que s’il était destiné à une personne…

Des tenues de poupée pensées pour les enfants et les couturières

Françoise Collomb s’est penchée sur la question lorsqu’elle a voulu coudre des tenues de poupée : comment concevoir des habits qui puissent être enlevés et remis facilement par l’enfant tout en étant faciles à coudre pour la couturière ?

Après avoir fait différents constats et tests, elle a réuni le fruit de son travail dans son livre Couture chic pour mes chéries paru aux éditions de saxe. Elle a mis en application toutes ses astuces afin de vous proposer des vêtements (pour les poupées Corolle de 33 cm) pensés aussi bien pour favoriser le jeu des enfants que pour accroître la satisfaction du travail bien fait des couturières.

Jupes d’été, pantalon de randonnée, imperméable d’automne, robes de soirée, sans oublier les accessoires (chaussures, bottes, sacs, sandales, bandeaux à cheveux…) pour finaliser un look tendance !

À bien y regarder, vous découvrirez que vous pouvez même réutiliser certaines procédures d’assemblage pour coudre vos prochains vêtements (mais pour vous cette fois !) tellement elles sont astucieuses et peuvent s’adapter à des patrons de couture pour adulte…

Confectionner des vêtements et des accessoires de poupée, c’est votre dada ? Et si vous rangiez votre machine à coudre pour sortir un crochet et de la laine afin de crocheter un sac polochon comme expliqué sur notre blog… Vous allez voir, c’est un jeu d’enfant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *