L’art de broder la sensualité : rencontre avec l’artiste M. Willis

Aujourd’hui, plutôt que de vous présenter une nouvelle technique ou vous proposer un tuto, je vous invite à rencontrer une artiste brodeuse hors du commun. C’est aussi notre rôle d’éditeur de vous faire partager nos découvertes de perles rares sur la toile (et pas seulement à broder !). Et en matière de broderie, Meghan Willis, car c’est d’elle dont il s’agit, mérite d’être connue. Cette artiste canadienne établie à Hong Kong fait un travail d’orfèvre en dessinant à l’aiguille des corps de femmes. Entrez dans l’univers créatif de Meghan Willis (de Tsurubride), à retrouver dans le magazine Mains et Merveilles 132, et découvrez l’art de broder la sensualité

Meghan Willis de Tsurubride : un passé créatif

La petite Meghan a commencé par demander à sa mère de lui apprendre à coudre des vêtements pour ses poupées. C’est finalement pour elle que Meghan Willis a cousu des tenues ! Elle a continué dans cette voie créative en étudiant le stylisme de mode à l’université et en créant ses propres patrons. Aujourd’hui, Meghan a fait de sa passion un métier, et bien plus…

– Le jour, elle travaille comme conceptrice technique dans l’industrie de l’habillement.

– La nuit, elle explore l’art du déshabillage, du mouvement et de la sensualité en brodant des corps de femmes.

 

L’art de broder la sensualité des corps féminins selon Meghan Willis

C’est en 2011 que Meghan s’est tournée vers l’art textile et la broderie à la main. Elle cherchait un nouveau débouché créatif. Elle l’a trouvé ! Elle pratique l’art de broder la sensualité des corps féminins avec beaucoup de talent et de sensibilité. Le résultat est stupéfiant : l’artiste donne envie aux spectateurs de suivre les points délicats qui caressent les corps révélés par les fils.

Mais pourquoi broder des corps de femmes ? La réponse est simple : c’est ce que Meghan dessinait pendant ses études de stylisme ! Elle a simplement continué à traiter ce thème lorsqu’elle a changé de moyen d’expression.

Son expérience dans l’univers de la mode influence énormément son travail d’art textile. Elle partage également des idées avec son mari, Aaron Tsuru (d’où le nom de sa marque « Tsurubride »), un artiste photographe.

Art textile et broderie main : pourquoi choisir ?

Meghan aime expérimenter. L’art textile et la broderie main sont complémentaires dans ses œuvres. Pour elle, nul besoin de choisir ! La broderie est venue naturellement et progressivement. Cet art du fil l’apaise. Meghan dessine le motif avant de le broder. Elle suit le tracé presque de manière cathartique, comme guidée par automatisme.

Côté matières premières, l’artiste brodeuse privilégie :

  • – Les fleurs et la nature en choisissant des imprimés sur ces thématiques. « J’aime la manière dont la nudité et la nature s’entremêlent. »
  • – Les tissus Liberty. Les imprimés gais et colorés sont des sources d’inspiration pour elle.
  • – Le lin naturel comme toile de fond. La majorité de ses pièces brodées à la main sont réalisées sur du lin naturel. Elle adore cette matière brute.

Elle travaille à la machine pour appliquer des pièces de cuir. Pour finir ses œuvres, elle ajoute de la peinture acrylique afin de donner de la profondeur et du relief aux personnages. Ils prennent alors vie sur la toile !

Retrouvez d’autres personnages brodés sur Instagram : @tsurubride

Mains et Merveilles 132 : pour en savoir plus sur Meghan Willis, mais pas seulement !

Pour en savoir davantage sur Meghan Willis et son magnifique travail d’artiste brodeuse, retrouvez la totalité de l’interview dans le Mains et Merveilles n° 132 à découvrir sur www.edisaxe.com.

Dans ce numéro de broderie estival, vous découvrirez bien d’autres trésors à broder avec vos créatrices de point de croix préférées… Des tableaux d’Annie Poïlagi (Laureline Broderie), des sacs de plage de Sandrine Guédon, Lilipoints, Les Mains de Lo, la 46e petite leçon de Marie Suarez… Vous aimez broder les fleurs, la mer et le soleil ? Ce magazine de point de croix est fait pour vous !

Wynne Mattila, vous connaissez ? C’est une autre artiste textile à l’incroyable talent… Cette tisserande reconnue vous ouvre les portes de son univers dans l’article qui lui est consacré sur notre blog. Et si, après lecture, la technique du tissage vous fait envie, ne vous privez pas ! Vous trouverez toutes les astuces de cette pratique DIY dans le livre Mini-tissage disponible sur www.edisaxe.com.

© photos Meghan Willis (excepté les photos des modèles issus du Mains et Merveilles)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *