Upcycling : les jeunes griffes de la mode s’y mettent ! Et vous ?

veste upcyclingSurconsommation, tourisme de masse… Tous ces sujets sont au cœur des préoccupations de chacun au XXIe siècle. L’écologie est devenue un enjeu majeur. Et si la mode et le DIY se mettaient au vert ? Il est une tendance qui séduit de plus en plus de jeunes griffes (mais pas seulement) : il s’agit de l’upcycling. C’est une nouvelle façon de consommer et de créer une mode stylée plus éco-responsable. Et si vous vous y mettiez ? L’upcycling est à votre portée, notamment en vous inspirant du livre paru aux éditions de saxe Hackeuse de dressing. De quoi réinventer votre garde-robe avec des pièces totalement uniques et stimuler votre créativité ! On vous explique tout…

Upcycling ou surcyclage, la nouvelle manière de créer une mode stylée

L’upcycling ou surcyclage (traduction littérale en français) est le nouveau mot à la mode. Et pas seulement le mot, le concept aussi !

À l’heure où l’écologie est dans toutes les consciences, les habitudes de surconsommation vestimentaire ont mauvaise presse… Il est grand temps de se mettre à l’upcycling… C’est-à-dire ? Laissez-moi vous expliquer le principe de l’upcycling. Vous connaissez le recyclage ? Il s’agit par exemple de récupérer un vêtement ancien pour en faire un nouveau en le customisant ou en le transformant (couper les jambes d’un jean pour en faire un short…).

L’upcycling est un recyclage version luxe et plus esthétique : il consiste à chiner des vêtements ou des tissus de récupération pour les valoriser en tenues de qualité supérieure aux habits d’origine. Il s’agit d’apporter une vraie valeur ajoutée et de créer un vêtement totalement nouveau et stylé à partir de plusieurs anciens. Foulards, sacs, pantalons, vestes, hauts… tout se surcycle !

Voici un pull, une jupe et un sweat…

upcycling 3 vêtements avant de devenir une tunique

transformés en tunique !

upcycling 3 vêtements transformés en tuniqueL’upcycling fonctionne sur le même principe que le mobilier en palettes recyclées (mode DIY à découvrir sur notre blog). Cette tendance « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »* séduit même les nouvelles griffes de la mode : de jeunes designers éco-sensibilisés et éco-responsables militent pour des créations de luxe de plus en plus upcyclées.

* Le saviez-vous ? Cette maxime de Lavoisier, chimiste et philosophe du XVIIIe siècle, s’appliquait non pas à aux vêtements, mais bien à une réaction chimique ! De nos jours, cette phrase est devenue la nouvelle devise du DIY éco-responsable.

Les jeunes griffes de la mode et l’upcycling

Au XXIe siècle, le monde de la mode devient éthique. L’upcycling a donc de beaux jours devant lui : cette tendance autrefois d’exception est en train de devenir un impératif, une règle.

Sensibilisées à l’écologie, les nouvelles marques créent de plus en plus de pièces de collections upcyclées. C’est le nouveau crédo de ces créateurs de mode avides d’une démarche éthique, d’une consommation responsable, conscients de l’enjeu économique et écologique, sans renier pour autant leur créativité. Bien au contraire ! Il s’agit pour eux de créer et produire autrement. Car il n’est pas question de production en grande série mais bien des pièces uniques en fonction des tissus, des vêtements, des dentelles, des foulards, des sacs récupérés…

L’une des figures emblématiques de cette jeune génération est Marine Serre. Lauréate du prix LVMH en 2017, cette créatrice d’une vingtaine d’années met l’upcycling au cœur de ses collections : la première comptait 30 % de pièces upcyclées et la deuxième 45 %. Voici le défilé de sa collection Green Line.

Collection Green line Marine Serrecollection green line Marine SerreCollection Green line Marine Serre

Mais l’upcycling ne date pas d’hier ou de 2017 ! Depuis une dizaine d’années, Maroussia Rebecq joue avec les codes de la mode dans une démarche écologique et anti-gaspillage : pionnière en la matière, elle crée sa marque Andrea Crews avec des collections de vêtements réalisées à partir de chutes de tissus et de fripes. L’upcycling est sa marque de fabrique.

Dans l’univers de la mode, les exemples sont nombreux de designers qui ont basculé du côté éclairé de la force en privilégiant des créations conçues à partir de matières chinées ou issus de la surproduction : Ronald van der Kemp (RVDK), Lucie Grand Mourcel (Maison Mourcel), Priscilla Debar (Faubourg), Marianne Beck (Affekt)…

Par contre, ces tenues upcyclées ne sont pas pour toutes les bourses… La solution ? Devenir à votre tour une nouvelle adepte de l’upcycling pour créer vos propres éco-tenues stylées !

L’upcycling : pourquoi pas vous ?

Nul besoin d’être créateur de mode pour se mettre à l’upcycling !

Vous êtes une écolo dans l’âme, une passionnée de DIY (et de couture notamment), une accro de la mode et vous avez du mal à vous séparer de vêtements anciens, fétiches, mais décidément pas à la mode et plus à votre taille ? L’upcycling est fait pour vous !

Pour être une fashion addict version surcyclage, il vous faut :

  • upcycling vêtements recyclés sur un cintre– des vêtements chinés ou issus d’invendus, des tissus récupérés… Cette matière première qui a déjà servi se trouve facilement dans vos armoires, et pas seulement les vôtres ! Pensez à regarder aussi dans celle de votre homme. Car les morphologies, les goûts, la mode changent… Des habits dorment sagement en attendant une nouvelle vie. Et que dire des tenues de vos enfants ! Ils n’ont pas le temps de les porter (juste de les salir !) qu’elles sont déjà trop petites vu leur croissance infernale… N’oubliez pas de regarder dans le grenier de vos aïeuls. Il y a toujours des trésors à surcycler…
  • – une machine à coudre
  • – des idées créatives. Et c’est justement là le problème… Comment créer un nouveau vêtement de qualité et stylé à partir de tissus et habits récupérés ?

Pour trouver des idées de tenues upcyclées, les éditions de saxe ont la solution ! Feuilletez le livre Hackeuse de dressing sur www.edisaxe.com. Découvrez comment transformer 2 chemises en une robe féminine, un foulard en top trop tendance ou un pantalon en combi short-jupe et top !

Les photos avant-après sont hyper inspirantes !

upcycling chemises vont devenir une robe upcycling chemises devenues une robe upcycling foulard avant de venir un topupcycling foulard devient un top upcycling pantalon va devenir un top et une jupeupcycling pantalon devient un ensemble jupe top

Bon à savoir : la hackeuse de dressing détourne les vêtements oubliés pour leur donner une nouvelle vie. Ce terme vient du mot « hacker », personne qui modifie les programmes informatiques pour les améliorer ou apporter de nouvelles fonctionnalités à l’utilisateur.

Pour être une pro de l’upcycling et vous offrir une nouvelle garde-robe unique, il suffit d’un peu de créativité, de quelques vêtements chinés ou récupérés et du livre de By sophie b. paru aux éditions de saxe !

Chaque transformation est présentée sous forme de pas à pas photos : une bonne idée pour vous aider à visualiser les étapes et les mettre en pratique pour valoriser vos propres tissus ou habits vintage.

Zoom sur By sophie b.

Sophie, bloggeuse et auteure du livre Hackeuse de dressing, a l’upcycling dans la peau et comme maxime : « Si les vêtements de demain étaient ceux d’hier ? ». Totalement autodidacte, elle a commencé par partager ses créations réalisées à partir d’habits recyclés sur son blog. En 2010, elle créé sa marque By sophie b et ouvre sa 1re boutique en 2014. Elle propose des éco-créations textiles à prix abordables. Histoire que chacune puisse porter des tenues de créateurs upcyclées qui ne coûtent pas un bras.

Aujourd’hui, elle continue à sensibiliser ses fans sur une gestion écoresponsable des habitudes de consommation vestimentaire. Elle est une fervente militante et actrice de la cause écologique grâce à ses créations textiles entièrement surcyclées.

 

Retrouvez l’intégralité de son portrait dans le prochain magazine Coudre c’est facile 58 à paraître le 20 août 2019 en presse et sur www.edisaxe.com.

A ne pas rater. Cette année, Sophie est à l’initiative d’un grand projet solidaire : Transmissions. Le but est de ramener sur le chemin de l’emploi et de l’estime de soi des femmes au parcours de vie difficile. Sophie les forme à la création de vêtements. Elles utilisent des matières premières issues de boutiques solidaires (insertion de femmes par la collecte, le tri et la revalorisation d’habits). Ces personnes pourront à leur tour devenir formatrices pour transmettre leur savoir-faire. Donner une nouvelle chance aux femmes en donnant une nouvelle vie aux vêtements : un superbe défi que nous vous invitons à découvrir sur son blog !

 

Toute l’équipe des éditions de saxe vous souhaite de très belles vacances et vous donne rendez-vous fin août pour de nouveaux articles… En attendant, n’hésitez pas à parcourir les différentes rubriques de notre blog pour un été créatif et enrichissant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *