Surjeteuse : est-ce vraiment utile en couture ?

Passionnée de couture, vous avez déjà entendu parler de surjeteuse (« Overlock sewing machine » en anglais). Mais concrètement, vous vous posez beaucoup de questions au sujet de cette machine… À quoi sert exactement une surjeteuse ? Quelle est la différence entre une surjeteuse et une machine à coudre ? Quels sont les avantages et les inconvénients d’une surjeteuse ? Ai-je vraiment besoin d’une surjeteuse, ou à l’inverse, puis-je me passer de cette machine pour coudre ? Les éditions de saxe vous expliquent tout !

Une surjeteuse, c’est quoi ?

Le rôle principal de la surjeteuse est de… surjeter ! La Palice n’aurait pas dit mieux…

Pour être plus explicite, la surjeteuse n’est pas destinée à coudre réellement, mais à réaliser les finitions d’un ouvrage en couture. Elle coud le bord du tissu pour éviter qu’il ne s’effiloche. Oui, mais la surjeteuse ne fait pas que ça…

Les caractéristiques de la surjeteuse sont les suivantes : cette machine coupe avec précision le bord du tissu et, en même temps (comme notre Président !), elle assemble et réalise le point de surjet. En même temps ? Oui ! En un seul passage, la surjeteuse assemble, surfile les bords et coupe l’excédent de tissu. Elle est trop forte, cette surjeteuse !

Mais comment fonctionne une surjeteuse ? Elle est équipée de :

  • – 1 couteau. Il coupe le surplus de tissu sur le bord.
  • – 2 aiguilles. Elles peuvent être utilisées ensemble ou séparément.
  • – 2 boucleurs. Ils forment les boucles du surjet. Ce type de finitions est bien plus solides que le simple point zigzag de la machine à coudre !
  • – 1 dispositif d’entraînement différentiel. Elle possède 2 griffes d’entraînement qui peuvent être réglées séparément pour étirer ou froncer le tissu selon les besoins.
  • Pas étonnant si les fonctionnalités d’une surjeteuse vous séduisent, que vous soyez débutante ou experte ! Cette machine ne sait pas (encore !) faire le café, mais ce n’est pas loin…

Acheter une surjeteuse, pour quoi faire ?

Acheter une surjeteuse ou ne pas en acheter, telle est la question que vous vous posez !

La surjeteuse est une machine indispensable pour la couturière qui veut des finitions parfaites. Vous me direz : quelle couturière voudrait obtenir un travail peu soigné ? Aucune, c’est évident.

Mais avec la surjeteuse, vous obtiendrez facilement des finitions comme les professionnels ! Vos coutures seront particulièrement solides et esthétiques, comme un vêtement acheté dans le commerce. De quoi bluffer vos proches. 😊

Et avec la surjeteuse, finie la galère pour assembler des tissus extensibles ! Grâce à son entraînement différentiel, vous pouvez coudre des pièces en jersey sans qu’elles ne soient déformées. Vous réglez les griffes et les boucles pour s’adapter aux mouvements de ce tissu élastique.

Et la surjeteuse aurait-elle une solution pour les finitions d’un vêtement coupé dans un tissu fin afin d’éviter une surépaisseur ? Mais bien sûr Madame ! La surjeteuse est capable de réaliser un ourlet roulotté !

Vous voulez des finitions parfaites en un tour de main, assembler facilement des matières extensibles ou réaliser des ourlets roulottés ? Acheter une surjeteuse !

Bien sûr, vous pouvez coudre sans surjeteuse, surtout si vous êtes débutante. Mais vous en aurez vite besoin ou envie, si vous voulez des résultats aux finitions impeccables et gagner en rapidité d’exécution.

Notre conseil : si vous êtes débutante en couture, commencez par acheter une machine à coudre et apprendre à vous en servir. Ensuite, si vous voulez persévérer dans cette pratique DIY, vous apprécierez d’utiliser une surjeteuse pour réaliser facilement des modèles aux finitions parfaites et être fière de vos ouvrages en couture. Il faut être équipé des bons outils pour bien coudre.

Le saviez-vous ? Il existe des recouvreuses : elles servent à coudre des tissus extensibles en proposant des points différents de la surjeteuse (comme le point de recouvrement, photo ci-dessous), mais elles ne possèdent pas de couteau intégré. La surjeteuse-recouvreuse combine les fonctions des 2 machines.

Les points basiques de la surjeteuse

Voici les principaux points de couture de la surjeteuse :

  • Le point de surjet à 4 fils ou Overlock. C’est le point le plus utilisé de la surjeteuse. Il permet d’assembler et de surfiler les bords des tissus.
  • Le point de surjet à 3 fils. C’est un point de propreté, sans assemblage, pour éviter que le tissu ne s’effiloche. Il permet de réaliser une finition propre sur les coutures intérieures de tissus qui seront cousus et assemblés à la machine à coudre.
  • L’ourlet roulotté. Inutile de plier et repasser le bord de ton tissu avant de le coudre, la surjeteuse se charge de tout pour obtenir un point roulotté parfait ! Ce point est idéal pour les finitions des tissus fins (organdi, batiste, georgette…).
  • Le surjet plat à 2 fils ou Flatlock. Ce point d’assemblage décoratif est visible sur le devant du tissu.

Avantages de la surjeteuse

En résumé, les points forts d’une surjeteuse vont séduire la couturière amatrice que vous êtes :

  • – Surjet solide. L’entrelacement des boucles réalisées avec la surjeteuse (à gauche) est bien plus solide que le simple point zigzag de la machine à coudre (à droite).
  • – Diversité des points de finitions et d’assemblage. Ourlet roulotté ou point de surjet sur 2, 3 ou 4 fils, vous allez pouvoir varier les plaisirs de couture en fonction de vos besoins !
  • – Rapidité d’exécution. Avec la surjeteuse, vous assemblez, surjetez et coupez le surplus de tissu inutile en une seule fois !
  • – Parfaite pour les tissus extensibles. Vous allez enfin pouvoir coudre un vêtement en jersey sans qu’il ne s’effiloche, ne s’étire ou fronce !
  • – Finitions de qualité professionnelle. Coudre ses vêtements soi-même c’est bien, à condition qu’ils soient aussi solides et aussi bien finis que ceux du commerce ! En utilisant une surjeteuse, vous serez une DIY addict pro. 😊

Je vous entends d’ici vous demander comment vous aviez fait jusque-là pour vous passer d’une surjeteuse…

Limites et inconvénients de la surjeteuse

Si la surjeteuse offre de nombreux avantages pour réaliser un modèle de couture professionnel avec de parfaites finitions, elle a quand même des limites et des inconvénients :

  • – Impossible de coudre au milieu d’un tissu. En effet, la surjeteuse sert à travailler sur les bords du tissu.
  • – Impossible de réaliser le point droit seul ni le point de boutonnière. Grands classiques en couture, ils sont réalisables avec une machine à coudre, d’où l’importance de s’équiper avec les 2 machines…
  • – Complexité d’enfilage. On ne va pas vous le cacher, l’enfilage des fils sur une surjeteuse n’est pas simple vu le nombre de boucleurs et de cônes… Il va falloir apprendre à préparer cette surjeteuse et à la dompter, sans fouet, mais plutôt avec un livre d’apprentissage. Et sur ce point, vous pouvez faire confiance aux éditions de saxe…
  • – Complexité des différents réglages (de tension, de largeur et longueur de point…). Vous allez devoir faire des essais pour optimiser les réglages et obtenir des finitions parfaites.
  • – Gourmande en fils. La surjeteuse utilise en même temps 4 cônes de fils ! C’est la raison pour laquelle ses finitions sont hyper solides…

À noter : la surjeteuse ne convient pas pour assembler des tissus tissés non extensibles. Par contre, vous pouvez l’utilisez pour surjeter le bord de ces tissus.

En conclusion :

  • La surjeteuse et la machine à coudre sont complémentaires.
  • – Même si la surjeteuse n’est pas simple à régler et à enfiler, ça s’apprend ! Et à qui pouvez-vous demander d’apprendre à utiliser une surjeteuse ? Aux éditions de saxe bien sûr !

Comment utiliser une surjeteuse ?

Maintenant, vous savez à quoi sert une surjeteuse en couture. Vous avez décidé d’en acheter une. C’est une bonne idée pour progresser et créer des vêtements aux finitions parfaites, aussi bien que les pros !

Oui, mais il reste un obstacle : vous ne savez pas vous servir d’une surjeteuse ! Et à bien regarder les multiples éléments et fonctionnalités de cette machine, vous ne voyez pas bien comment vous en sortir seule…

Vous apprendre à utiliser une surjeteuse est justement le défi relevé par les éditions de saxe dans le guide complet « Coudre à la surjeteuse, c’est tout simple » disponible sur www.edisaxe.com.

Dans ce livre sur la surjeteuse, vous apprendrez facilement toutes les bases pour coudre à la surjeteuse grâce à des pas à pas photos. Vous saurez :

  • – Quels sont les différents composants de la surjeteuse et les caractéristiques de cette machine.
  • – Comment fonctionne une surjeteuse.
  • – Comment préparer la surjeteuse (enfilage des boucleurs, enfilage des aiguilles…).
  • – Comment régler la largeur et la longueur du point.
  • – Comment régler l’entraînement différentiel de la surjeteuse.
  • – Comment réaliser les différents points (surjet, roulotté, flatlock…).
  • – Comment découdre un point de surjet…

Grâce à ce livre, vous allez maîtriser la surjeteuse sur le bout des doigts ! Vous n’en aurez plus peur…

Et vous pourrez essayer sans attendre de réaliser un modèle de couture avec votre surjeteuse : une dizaine de patrons (t-shirts, robe, legging, sweat poncho…) sont proposés !

Ce livre sur la surjeteuse va devenir votre bible de couture et votre livre de chevet. 😊

Mais peut-être n’en êtes-vous pas encore au stade d’acheter une surjeteuse, si vous êtes débutante en couture ? Alors suivez les conseils de Bernie donnés sur notre blog pour débuter en couture, sans stress !

Les commentaires

delage marie-louise

Cela me tente depuis des années, mais…. quelles sont les marques auxquelles on peut faire confiance ?
et surtout quel est son prix, que choisir étant donner les différents prix dans le commerce. cordialement mld

Réponse
Christine Rhinn

Bonjour Marie-Louise,
Personnellement, j’ai la surjeteuse de LIDL. Pour le peu que je m’en sers, elle me suffit amplement. J’en suis pleinement satisfaite et elle n’était pas chère du tout. Bien sûr, si tu couds régulièrement, ça vaut certainement le coup d’investir dans une machine qui offre plus de possibilités.
Belle journée à toi,
Christine

Réponse
Olivia

Bonjour Marie-Louise, vous trouverez sur Internet de nombreux sites comparatifs (et notamment de bloggeuses qui offrent leur ressenti réel après l’utilisation de certaines surjeteuses) sur « comment choisir sa surjeteuse ». Cela pourra vous permettre d’y voir plus clair dans ce domaine. Belle journée.

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *