Saxe

Surjeteuse : est-ce vraiment utile en couture ?

Par Olivia
Couture

Passionnée de couture, vous avez déjà entendu parler de surjeteuse (« Overlock sewing machine » en anglais). Mais concrètement, vous vous posez beaucoup de questions au sujet de cette machine… À quoi sert exactement une surjeteuse ? Quelle est la différence entre une surjeteuse et une machine à coudre ? Quels sont les avantages et les inconvénients d’une surjeteuse ? Ai-je vraiment besoin d’une surjeteuse, ou à l’inverse, puis-je me passer de cette machine pour coudre ? Les éditions de saxe vous expliquent tout !

Une surjeteuse, c’est quoi ?

Le rôle principal de la surjeteuse est de… surjeter ! La Palice n’aurait pas dit mieux…

Pour être plus explicite, la surjeteuse n’est pas destinée à coudre réellement, mais à réaliser les finitions d’un ouvrage en couture. Elle coud le bord du tissu pour éviter qu’il ne s’effiloche. Oui, mais la surjeteuse ne fait pas que ça…

Les caractéristiques de la surjeteuse sont les suivantes : cette machine coupe avec précision le bord du tissu et, en même temps (comme notre Président !), elle assemble et réalise le point de surjet. En même temps ? Oui ! En un seul passage, la surjeteuse assemble, surfile les bords et coupe l’excédent de tissu. Elle est trop forte, cette surjeteuse !

Mais comment fonctionne une surjeteuse ? Elle est équipée de :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Acheter une surjeteuse, pour quoi faire ?

Acheter une surjeteuse ou ne pas en acheter, telle est la question que vous vous posez !

La surjeteuse est une machine indispensable pour la couturière qui veut des finitions parfaites. Vous me direz : quelle couturière voudrait obtenir un travail peu soigné ? Aucune, c’est évident.

Mais avec la surjeteuse, vous obtiendrez facilement des finitions comme les professionnels ! Vos coutures seront particulièrement solides et esthétiques, comme un vêtement acheté dans le commerce. De quoi bluffer vos proches. ?

Et avec la surjeteuse, finie la galère pour assembler des tissus extensibles ! Grâce à son entraînement différentiel, vous pouvez coudre des pièces en jersey sans qu’elles ne soient déformées. Vous réglez les griffes et les boucles pour s’adapter aux mouvements de ce tissu élastique.

Et la surjeteuse aurait-elle une solution pour les finitions d’un vêtement coupé dans un tissu fin afin d’éviter une surépaisseur ? Mais bien sûr Madame ! La surjeteuse est capable de réaliser un ourlet roulotté !

Vous voulez des finitions parfaites en un tour de main, assembler facilement des matières extensibles ou réaliser des ourlets roulottés ? Acheter une surjeteuse !

Bien sûr, vous pouvez coudre sans surjeteuse, surtout si vous êtes débutante. Mais vous en aurez vite besoin ou envie, si vous voulez des résultats aux finitions impeccables et gagner en rapidité d’exécution.

Notre conseil : si vous êtes débutante en couture, commencez par acheter une machine à coudre et apprendre à vous en servir. Ensuite, si vous voulez persévérer dans cette pratique DIY, vous apprécierez d’utiliser une surjeteuse pour réaliser facilement des modèles aux finitions parfaites et être fière de vos ouvrages en couture. Il faut être équipé des bons outils pour bien coudre.

Le saviez-vous ? Il existe des recouvreuses : elles servent à coudre des tissus extensibles en proposant des points différents de la surjeteuse (comme le point de recouvrement, photo ci-dessous), mais elles ne possèdent pas de couteau intégré. La surjeteuse-recouvreuse combine les fonctions des 2 machines.

Les points basiques de la surjeteuse

Voici les principaux points de couture de la surjeteuse :

Avantages de la surjeteuse

En résumé, les points forts d’une surjeteuse vont séduire la couturière amatrice que vous êtes :

Je vous entends d’ici vous demander comment vous aviez fait jusque-là pour vous passer d’une surjeteuse…

Limites et inconvénients de la surjeteuse

Si la surjeteuse offre de nombreux avantages pour réaliser un modèle de couture professionnel avec de parfaites finitions, elle a quand même des limites et des inconvénients :

À noter : la surjeteuse ne convient pas pour assembler des tissus tissés non extensibles. Par contre, vous pouvez l’utilisez pour surjeter le bord de ces tissus.

En conclusion :

Comment utiliser une surjeteuse ?

Maintenant, vous savez à quoi sert une surjeteuse en couture. Vous avez décidé d’en acheter une. C’est une bonne idée pour progresser et créer des vêtements aux finitions parfaites, aussi bien que les pros !

Oui, mais il reste un obstacle : vous ne savez pas vous servir d’une surjeteuse ! Et à bien regarder les multiples éléments et fonctionnalités de cette machine, vous ne voyez pas bien comment vous en sortir seule…

Vous apprendre à utiliser une surjeteuse est justement le défi relevé par les éditions de saxe dans le guide complet « Coudre à la surjeteuse, c’est tout simple » disponible sur www.edisaxe.com.

Dans ce livre sur la surjeteuse, vous apprendrez facilement toutes les bases pour coudre à la surjeteuse grâce à des pas à pas photos. Vous saurez :

Grâce à ce livre, vous allez maîtriser la surjeteuse sur le bout des doigts ! Vous n’en aurez plus peur…

Et vous pourrez essayer sans attendre de réaliser un modèle de couture avec votre surjeteuse : une dizaine de patrons (t-shirts, robe, legging, sweat poncho…) sont proposés !

Ce livre sur la surjeteuse va devenir votre bible de couture et votre livre de chevet.

: Couture

: A LA DECOUVERTE DE, JE CREE MA MODE

Nos livres coups de coeur

5 commentaires
    delage marie-louise

    Cela me tente depuis des années, mais…. quelles sont les marques auxquelles on peut faire confiance ?
    et surtout quel est son prix, que choisir étant donner les différents prix dans le commerce. cordialement mld

    Répondre
    Christine Rhinn

    Bonjour Marie-Louise,
    Personnellement, j’ai la surjeteuse de LIDL. Pour le peu que je m’en sers, elle me suffit amplement. J’en suis pleinement satisfaite et elle n’était pas chère du tout. Bien sûr, si tu couds régulièrement, ça vaut certainement le coup d’investir dans une machine qui offre plus de possibilités.
    Belle journée à toi,
    Christine

    Répondre
    Olivia

    Bonjour Marie-Louise, vous trouverez sur Internet de nombreux sites comparatifs (et notamment de bloggeuses qui offrent leur ressenti réel après l’utilisation de certaines surjeteuses) sur « comment choisir sa surjeteuse ». Cela pourra vous permettre d’y voir plus clair dans ce domaine. Belle journée.

    Répondre
    Pattarone Pierrette

    mon prochain achat est en effet une surjetteuse votre article est très explicite mais je pense que votre catalogue explicatif sera indispensable dans le démarrage que je commanderais dès la réalisation de mon achat JJe pense investir dans une faff comme mes deux machines à coudre Lidl a qqfois cette machine
    en. vente Je vais me documenter dur le site que vous citer Merci et à bientôt

    Répondre
    VERONIQUE

    Bonjour,
    Je couds depuis 2 ans. A l’époque, j’avais acheté une machine de bonne qualité (budget 350 eur) essentiellement pour les ourlets de pantalons et le surfilage de mes ouvrages de broderie. Puis, je me suis prise au jeu de la couture et je regrette un peu de ne pas avoir acheté une machine de marque, costaude et faite pour durer. Je viens d’acheter une surjeteuse et cette fois, j’y ai mis le prix. J’ai dû patienter pour réunir le budget : 800 eur mais je ne le regrette pas du tout. Je couds des t-shirts pour toute la famille et j’ai enfin (!) des bords de couture impeccablement finis, surtout pour des tissus fins comme du Liberty.

    Répondre

Déposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *