Des tableaux/panneaux textiles pour la fête des mères

Le « D-day », consacré à la fête des mères, approche à grands pas… Parce qu’une maman est toujours formidable, exceptionnelle et unique, elle se doit d’être célébrée, chaque année, comme il se doit ! Créative et artistique, elle adorera les tableaux et panneaux textiles d’Adeline Thomas. Disponibles à la vente sur le site des éditions de saxe, ses œuvres sont idéales pour décorer une pièce avec charme, originalité et modernité !

Des tableaux/panneaux textiles pour la fête des mères !

Petit tour d’horizon en photos (prises par notre cher photographe, Didier Barbecot qui, souvenez-vous, avait écrit un petit billet fort intéressant sur ce même blog pour vous expliquer comment photographier vos ouvrages créatifs !)

D’autres merveilleux tableaux et panneaux vous attendent sur le site des éditions de saxe. Et pour comprendre le travail de l’artiste et réaliser un tuto de tableau textile avec elle, je vous propose de découvrir, en bonus, une vidéo, tournée il y a quelques jours, dans notre studio !

Le portrait d’Adeline Thomas

On récapitule… Vous avez aimé les tableaux et panneaux textiles d’Adeline Thomas, vous avez adoré notre vidéo… et vous souhaitez maintenant connaître le parcours de la créatrice ? Cela tombe plutôt bien, car Adeline a eu l’extrême gentillesse de répondre à toutes mes questions afin que je rédige ce petit portrait…

C’est à l’âge de  8 ans qu’Adeline Thomas débute la couture à la machine. Elle est alors entourée d’un oncle et d’une tante qui tiennent un atelier de vêtements de poupées ! Elle se rend régulièrement dans ce merveilleux endroit qu’elle adore et où elle découvre toujours de très beaux tissus. À l’école, elle choisit d’étudier la couture, renforçant ainsi son intérêt pour cette activité qui ne cesse de la séduire. Adolescente, Adeline s’offre sa toute première machine à coudre, avec ses petites économies.

Vers l’âge de 30 ans, une de ses amies l’initie au patchwork. Elle réalise alors son premier sampler à la main. Curieusement, la vie la pousse à développer ses compétences en la matière… Adeline quitte la France, entre 1996 et 1998, pour s’installer dans le Midwest des États-Unis. Elle profite alors du savoir-faire local et prend des cours de patchwork. Si ce loisir est un véritable mode de vie pour les américaines, il devient vite une passion pour Adeline qui, la dernière année de son séjour, travaille 3 jours par semaine dans une boutique de quilting. Un vrai bonheur pour celle qui rêve, depuis toujours, d’avoir une mercerie.

Fin 1998, Adeline rejoint l’Hexagone. Elle exerce de nouveau son métier d’infirmière et décide de ne pas abandonner son passe-temps favori. Un logiciel qu’elle a rapporté des États-Unis lui permet de poursuivre le patchwork à la machine et de créer des supports de cours pour son association « De patchs en quilts », aujourd’hui établie dans une salle de la mairie d’Oullins (Rhône). Elle œuvre aussi dans des boutiques spécialisées. Elle parvient ainsi à conquérir un public qui, d’origine, est plutôt habitué au fait main.

C’est en 2006 qu’elle réalise ses premiers tableaux d’art textile. Les thématiques qu’elle aborde découlent des tissus qu’elle choisit de mettre en valeur. Chaque motif est une source d’inspiration à partir duquel elle exécute son matelassage et ses écritures. Car Adeline aime explorer les mots. Le texte est un leitmotiv que l’on retrouve dans l’intégralité de son œuvre. Les lettres en relief, attachées les unes aux autres, jouent avec les imprimés, les lainages, les draps brodés qu’elle prend plaisir à teindre elle-même… Adeline dialogue avec vous ! Elle partage son savoir-faire et vous ouvre les portes de son univers créatif. Après son exposition à la Biennale d’Art Textile de Villefranche-sur-Saône (en avril 2018), l’artiste vous invite ainsi à découvrir ses tableaux/panneaux textiles sur le site des éditions de Saxe. Une bien belle idée de cadeau pour la fête des mères !

Heureuse fête des mères ! 

C'est promis, vous aimerez aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *