Saxe

Mes débuts en frivolité à la navette : par quoi commencer ?

Par Olivia
Crochet

Avis aux curieuses (non, ce n’est pas un défaut en DIY !) et aux créatives ! Du 3 au 13 avril 2020 devraient avoir lieu les Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA), un rendez-vous incontournable des passionnées de DIY… comme vous ! C’est l’occasion d’être en immersion chez des artisans ou des centres de formation aux métiers d’art. Comme chaque année, la programmation hétéroclite propose des ateliers, des portes ouvertes, des rencontres, des visites, partout en France. Vous avez donc une chance (folle !) de trouver une manifestation à votre goût près de chez vous (si elle n’est pas annulée bien sûr suite à l’épidémie…). En ces temps particulièrement angoissants, un peu de légèreté ne ferait pas mal… Je ne sais pas vous, mais moi, je ferai bien le plein de frivolité… à la navette ! Oui Madame, je me voyais déjà (pardon Charles Aznavour) en dentellière… Plusieurs professionnels en la matière ont prévu d’ouvrir leurs portes sur différents sites. Mais en attendant, qui va répondre à vos interrogations de débutante en frivolité ? Les éditions de saxe bien sûr ! Voici les 4 questions que vous vous posez au sujet de la frivolité à la navette… et nos réponses !

1. La technique de la frivolité, c’est du sérieux ! Mais c’est quoi exactement ?

Comme ne l’indique pas son nom, la technique de la frivolité n’a rien de futile ! Si elle se nomme ainsi, serait-ce parce qu’elle permet de créer des pièces de dentelles uniquement avec des nœuds, c’est-à-dire pas grand-chose ?

Le saviez-vous ? Le terme « frivola » en latin désigne une bagatelle, une petite chose…

Oui, la frivolité, ou « tatting en anglais, est une sorte de dentelle composée de nœuds et de picots pour former de délicats motifs. Difficile d’imaginer que les superbes rosaces ou fleurs en frivolité ne sont en fait qu’un assemblage de nœuds !

Cette technique DIY peut se réaliser de 3 manières :

Quelle est la différence entre frivolité aux navettes, à l’aiguille ou au crochet ? Dans l’univers du DY, les passionnées semblent unanimes : l’apprentissage de la frivolité à la navette est plus complexe, mais le rendu est également plus délicat et plus professionnel. Bien sûr, chacune se fera son idée…

2. Quel matériel pour faire de la frivolité à la navette ?

Avant même d’apprendre la frivolité à la navette, encore faut-il avoir le bon matériel pour faire de la frivolité ! Et quand on débute, pas toujours facile de s’y retrouver…

Heureusement, les éditions de saxe sont là ! Et la bonne nouvelle, c’est qu’il ne faut pas grand-chose pour débuter en frivolité à la navette :

Le matériel pour la frivolité avec navette est peu coûteux. C’est donc une technique accessible à tout un chacun !
Maintenant que vous êtes équipée, passons au cours de frivolité aux navettes !

3. Par quoi commencer pour apprendre la frivolité à la navette ?

L’une des principales difficultés de la frivolité à la navette est la réalisation des nœuds, et notamment le mouvement effectué par la main gauche.

Mais avec notre tuto photos en pas à pas, vous allez apprendre les bases de la frivolité à la navette, à savoir :

Comment enrouler le fil sur la navette ?

1. Insérez le fil dans le trou situé au centre de la navette.

 

2. Passez l’extrémité du fil autour du fil de la pelote, dans l’ordre 1 à 3 pour former une boucle.

3. Tirez les fils vers le bas pour resserrer le nœud.

4. Tirez le fil de la pelote pour déplacer le nœud vers le centre de la navette.

5. Ne tirez pas trop fort pour éviter de défaire le nœud.

6. Tenez la navette pointe vers le haut à gauche. Enroulez le fil de l’avant vers l’arrière sans qu’il déborde de la navette.

Comment former le double nœud pour la frivolité aux navettes ?

Pour obtenir un double nœud, il faut réaliser un nœud endroit et un nœud envers.

1. Enroulez le fil autour de l’auriculaire et tenez le fil entre le pouce et l’index.

2. Tenez la navette pointe vers le haut avec le pouce et l’index. Sortez le fil par l’arrière de la navette.

Réalisez un nœud endroit comme expliqué :

3. Passez la navette sous le fil tendu entre l’index et le majeur de la main gauche.

4. Passez la navette sur le fil tendu pour revenir et sous le fil de la main droite.

5. Ne tirez pas le fil de la navette.

6. Relâchez légèrement le fil de la main gauche, puis tirez le fil de la navette.

7. Tirez le fil de la navette avec l’auriculaire. Vous avez réalisé un nœud endroit, bravo !

Maintenant, réalisez un nœud envers :

1. Ne passez pas le fil sur les doigts de la main droite.

2. Passez d’abord la navette sur le fil tendu de la main gauche, puis sous le fil tendu pour revenir.

3. Desserrez le fil de la main gauche puis tirez le fil de la navette.

4. Tirez le fil de la main gauche avec le majeur pour rapprocher le nœud envers vers le nœud endroit.

5. Le nœud endroit et le nœud envers forment 1 double nœud.

Si le fil de la navette bouge, vous avez réussi parfaitement votre double nœud !

Veillez à régulariser la tension du fil et à obtenir des nœuds serrés.

Bien sûr, cette technique de frivolité à la navette n’est pas innée. Nous n’allons pas vous dire que c’est facile. Mais ne vous découragez pas si les résultats ne sont pas parfaits au début ! Rappelez-vous vos premiers tours de vélo sans petites roues… Il vous a fallu faire plusieurs essais avant de trouver votre équilibre… Pour la frivolité, c’est pareil ! (mais ce sera moins douloureux si vous n’y arrivez pas…)

Entraînez-vous pour apprendre à maîtriser le mouvement à effectuer pour réussir la frivolité aux navettes. Vous ferez des progrès au fur et à mesure que vous pratiquerez cette dentelle à la navette.

4. Quel livre de frivolité aux navettes pour une débutante ?

Vous êtes (presque) prête pour réaliser votre premier modèle en frivolité à la navette :

Mais que vous manque-t-il ? Un livre sur cette technique de frivolité à la navette ! Et justement les éditions de saxe ont ce qu’il vous faut : disponible sur www.edisaxe.com, « L’ABC de la frivolité » est un livre adapté aux débutantes.

« L’ABC de la frivolité » vous propose :

Grâce à ce guide sur la frivolité à la navette, vous aussi allez pouvoir créer des motifs de dentelle !

Et si vous optiez pour un cadeau de fête des mères en frivolité ? Vous avez le temps d’ici fin mai de vous exercer à cette technique, donc pas de pression ! Avec la frivolité aux navettes, les bijoux que vous allez créer (boucles d’oreilles, bracelet, collier…) seront totalement personnalisés, élégants et pas du tout « gnangnan ». Votre maman va adorer ! Et pour la gâter, vous pouvez d’ores et déjà réfléchir à d’autres cadeaux de fête des mères faits main présentés sur notre blog

: Crochet

: JE DECOUVRE UNE TECHNIQUE

Nos livres coups de coeur

4 commentaires
    Olivia

    Bonjour Jeannine, nous aussi on adore 😉 ! C’est un travail délicat, mais qui est accessible à force de pratique… N’hésitez pas à tenter cette expérience créative ! Bonne journée.

    Répondre
    roselyne Lottier

    superbe livre je vais le commander après l’éradication de cette sa……..rie de virus!!

    Répondre

Déposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *