Saxe

Amigurumi : crochetez 5 fruits et légumes pour une dinette DIY à croquer !

Par viviane
amigurumi dinette au crochet
Crochet

Et si vous preniez (presque) au pied de la lettre la recommandation alimentaire à la mode ? 5 fruits et légumes par jour, oui, mais au crochet ! Et pas besoin d’attendre le 14 octobre journée mondiale des fruits et légumes pour réaliser une dinette DIY au top ! Mais quitte à crocheter des bananes, des fraises, des navets pour vos enfants ou petits-enfants, autant que ces produits maraîchers soient tout mignons… Mignons comme des amigurumi ! Ces légumes et fruits au visage coquin sont à croquer et vont vous faire craquer (votre descendance aussi 😉)… Découvrez la tendance DIY du moment : adoptez les amigurumi fruits et légumes au crochet pour une dinette totalement créative… Avec en prime le tuto gratuit d’un fruit de saison, la pastèque !

Les amigurumi, vous connaissez ?

Les granny c’est fini, aujourd’hui c’est amigurumi !

Mais si vous voulez quand même réaliser un sac au crochet avec des granny, retrouvez notre tuto gratuit sur notre blog !

Effectivement, le crochet est un loisir créatif remis au goût du jour (adieu les vieux napperons de tante Yvonne !), notamment grâce aux amigurumi. Peut-être avez-vous déjà entendu ou lu ce terme, notamment si vous êtes passionnée de crochet… Peut-être en avez-vous déjà vu sans savoir les nommer…

Issus de la culture japonaise, les amigurumi sont de petits jouets faits main pour enfants réalisés au crochet. A l’origine, ils prenaient l’apparence de petits animaux : chat, lapin, tortue, singe, ours… Mais maintenant, un amigurumi désigne aussi bien un doudou pour bébé qu’un légume à condition qu’ils soient mignons ! La particularité de ces modèles au crochet est en effet leur personnification : ils ont des yeux attendrissants, une bouche souriante… Ils sont craquants pour les petits et pour les grands !

Le saviez-vous ? En japonais, le mot amigurumi est un formé de « ami » qui veut dire « crocheté » et « nuigurumi » signifiant « peluche » ou « jouet rembourré ». Avouez que c’est plus mignon de parler d’amigurumis que de jouets rembourrés au crochet !

En résumé : les amigurumi sont 100 % kawaii (« mignon en japonais) ! 😊

Les amigurumi géants, ça existe ? Oui ! Zess vous présente sur notre blog ses grandes poupées au crochet et son bonnet cactus crocheté en tuto gratuit !

5 raisons de créer des amigurumi fruits et légumes au crochet

Nous avons toutes nos raisons, valables ou non, avouables ou non, de crocheter des amigurumi fruits et légumes !

Voici de quoi vous donner envie de vous mettre au crochet, et notamment de faire des amigurumi légumes ou fruits :

  1. Amusez-vous à personnaliser vos fruits, légumes, pâtisseries au crochet selon vos envies ! Bien sûr, vous pouvez reproduire un modèle d’amigurumi en suivant strictement les explications données. Mais honnêtement, c’est tellement agréable (voire jouissif !) de créer son propre amigurumi ! Quels que soient les fruits ou légumes choisis, vous pouvez oser toutes les fantaisies ! Ils sont personnalisables à volonté : variez les nuances de couleurs, utilisez vos fils préférés, adaptez la grosseur du crochet… Ouvrez grand la porte à votre créativité !
  2. Un modèle d’amigurumi est facile à crocheter. Il suffit d’apprendre les bases du crochet et de savoir comment crocheter en rond (technique du cercle magique) ou comment réaliser une maille en l’air, une maille serrée, une maille coulée, des diminutions et des augmentations voire des brides. Même un débutant en amigurumi peut y arriver !
  3. Faites plaisir à vos enfants ! Vos bambins adorent jouer à la marchande et il leur manque toujours un aliment pour composer leur repas… Volez à leur rescousse d’un coup de crochet magique (ou presque) ! Vous allez voir leurs yeux briller d’admiration devant vos fruits et légumes crochetés surtout s’ils sont aussi mignons que leur doudou amigurumi ! Totalement unique, cette dinette au crochet va faire des heureux. Et n’oubliez pas de prendre quelques minutes pour vous promener parmi les étals de leur marché « pour de faux », ce sera un vrai plaisir pour eux !
  4. Adoptez une déco intérieure originale. Les amigurumi ne sont pas réservés aux enfants ! Les adultes aussi ont le droit de se faire plaisir… Par exemple, crochetez des fruits comme des pommes, des poires et des bananes. Brodez-leur de jolis yeux. Ajoutez-leur une bouche souriante. Et placez-les dans une panière. Voici une idée fait-main particulièrement design pour décorer sur votre table de salon ou de cuisine !
  5. C’est bon pour la santé et le moral ! Le fait main ou DIY (Do It Yourself) a de multiples bienfaits. Et c’est prouvé ! Tout comme le tricot ou d’autres loisirs créatifs, la pratique du crochet réduit le stress (après quelques mailles, vous êtes presque dans un état méditatif !), rend heureux, garde le cerveau en forme et diminue les risques d’arthrite ! Si ce n’est pas une bonne raison de se mettre à crocheter des amigurumi fruits et légumes…

Le saviez-vous ? Plusieurs études ont été menées sur les bienfaits du crochet et du tricot. Par exemple, en 2013, les résultats des recherches de la thérapeute Betsan Corkhill sur des individus britanniques ont démontré le pouvoir calmant et relaxant du crochet.

Et vous, pour quelle(s) raison(s) allez-vous craquer ? 

Comment faire un amigurumi en crochet : la technique du cercle magique

La technique de base pour crocheter un amigurumi est celle du cercle magique (ou anneau magique). Qu’il s’agisse d’animaux, de légumes, de fruits ou de tout autre forme, il faut apprendre à crocheter en rond pour réaliser des amigurumi.

Découvrez tout de suite comment faire un cercle magique en crochet !

1. En laissant le bout du fil pendre vers le bas, formez une boucle et tenez-la fermement entre deux doigts.

2. Passez le crochet dans cette boucle et ramenez-le en tirant le fil (du côté de la pelote) à travers la boucle.

3. Faites une maille en l’air pour empêcher le cercle de se défaire, puis commencez à crocheter en piquant le crochet dans le cercle.

4. À la fin du premier tour, tirez sur le bout du fil pour resserrer le cercle.

Bon à savoir : pour débuter en amigurumi, il est préférable d’utiliser un crochet un peu plus petit que le numéro indiqué sur la pelote de fil ou de laine. Vous éviterez ainsi que les mailles ne soient pas suffisamment serrées et qu’elles laissent passer le rembourrage ou créent des trous.

Des modèles d’amigurumi à croquer

Vous êtes tombée sous le charme des amigurumi ? Nous aussi !

Découvrez 40 modèles d’amigurumi aux couleurs de l’arc-en-ciel dans le livre Crochet Kawaii disponible sur www.edisaxe.com.

En forme d’aliments ou d’objets du quotidien, ces personnages faciles à crocheter vont vous faire craquer avec leurs couleurs vives, leurs jolis minois… De quoi créer une dinette au crochet complète !

Tuto gratuit d’un amigurumi : glace à la pastèque en crochet

Avec l’arrivée de l’été et de ses chaudes journées, ne manque-t-il pas un élément essentiel dans la dinette de votre marchande ? Soyez inventive et réalisez une glace à la pastèque en crochet ! C’est de saison, c’est coloré, c’est mignon, c’est amigurumi !

Voici les explications pour crocheter et rembourrer un amigurumi sorbet pastèque. Sans oublier les finitions : la broderie des pépins et de la bouche !

Fournitures

Dimensions

14 cm de haut par 5 cm de large

Échantillon

7 rangs de 6 ms = un carré de 2,5 cm de côté

Indications

Abréviations : ms = maille serrée

En cas de répétitions, la séquence est repérée entre deux astérisques.

A la fin de chaque étape, le nombre total de mailles à crocheter sur le rang ou le tour est indiqué entre crochets.

Le sorbet à la pastèque en crochet

1er tour : avec le fil rose, piquer 6 ms dans un cercle magique [6].

2e tour : 2 ms dans chaque maille du tour précédent [12].

3e tour : 6 fois *1 ms, 2 ms dans la maille suivante* [18].

4e tour : 6 fois *2 ms, 2 ms dans la maille suivante* [24].

5e tour : 6 fois *3 ms, 2 ms dans la maille suivante* [30].

Du 6e tour au 24e tour : 1 ms dans chaque maille du tour précédent [30].

25e tour : avec le fil blanc, 1 ms dans chaque maille du tour précédent [30].

26e tour : avec le fil vert citron, 1 ms dans chaque maille du tour précédent [30].

27e tour : avec le fil vert, 1 ms dans chaque maille du tour précédent [30].

28e tour : 1 ms dans chaque maille du tour précédent [30].

Insérez les yeux de sécurité de 7 mm entre le 19e tour et le 20e tour, en les espaçant de 4 mailles. Commencez à rembourrer.

29e tour : 6 fois *3 ms, 2 ms fermées ensemble*, en piquant uniquement sous le brin arrière de chaque maille [24].

30e tour : 6 fois *2 ms, 2 ms fermées ensemble* [18].

31e tour : 6 fois *1 ms, 2 ms fermées ensemble* [12].

Le bâtonnet de glace au crochet

32e tour : avec le fil beige, 3 fois *2 ms, 2 ms fermées ensemble * [9].

Du 33e tour au 41e tour : 1 ms dans chaque maille du tour précédent [9].

Les finitions : fermez l’amigurumi et réalisez les broderies

Finissez de rembourrer. Arrêtez le travail en gardant une bonne longueur de fil. Avec une aiguille à laine, passez ce fil sous le brin avant des mailles pour fermer l’ouverture. Rentrez tous les fils.

Brodez la bouche avec le fil noir et les joues avec le fil rouge. Brodez les pépins de la pastèque avec le fil noir.

Ce tutoriel vous a plu mais vous ne savez pas quel fil utiliser pour débuter au crochet ? Découvrez sur notre blog les cotons Catona, idéaux pour confectionner des amigurumi au crochet !

 

Que vous soyez débutante ou experte en crochet, vous savez maintenant comment occuper vos journées ! Les amigurumi fruits et légumes au crochet vont vous permettre de développer votre créativité, de faire plaisir à vos petits et de retrouver un peu de votre âme d’enfant…

: Crochet

: A LA DECOUVERTE DE, JE DECOUVRE UNE TECHNIQUE

Nos livres coups de coeur

4 commentaires

Déposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *