Saxe

Je débute en couture : ai-je besoin d’une recouvreuse ?

Par viviane
Couture

L’univers de la couture n’a pas fini de vous étonner. Débutante en couture, vous en apprenez tous les jours. Et justement aujourd’hui, nous allons vous faire découvrir une machine peu connue des couturières débutantes : la recouvreuse. Si si, elle existe ! Il ne s’agit ni d’une surjeteuse ni d’une surfileuse. Mais alors à quoi sert la recouvreuse ? Et en avez-vous besoin pour débuter en couture ? De très bonnes questions ! Les éditions de saxe vous apportent toutes les réponses et bien plus encore !

Tout savoir sur la recouvreuse

Comme souvent, le nom de cette machine est un indice pour déterminer son utilisation… Non, vous ne trouvez pas ? La recouvreuse permet de faire… le point de recouvrement ! Bon, ce n’est pas forcément plus explicite ni plus clair…
Alors voici les caractéristiques de la recouvreuse.

Les principales machines utiles pour les couturières

La couturière peut se servir de plusieurs machines selon ses besoins :

Bon à savoir : la recouvreuse permet de réaliser :
– Le point de chaînette (travaillé avec une seule aiguille), idéal pour garantir l’élasticité des coutures (pose d’un élastique, ourlet sur des tissus extensibles…).
– Une surpiqûre double ou triple puisqu’elle peut solliciter jusqu’à 3 aiguilles.

 

Point commun et différence entre surjeteuse et recouvreuse

Si on récapitule, la recouvreuse et la surjeteuse sont des compléments de la machine à coudre. Et ces deux machines se complètement puisqu’elles ne peuvent pas effectuer les mêmes opérations. Vous suivez ?

La surjeteuse et la recouvreuse ont en commun de :

Mais elles présentent également des différences notables :

Vous l’avez compris, la recouvreuse et la surjeteuse ne sont pas interchangeables mais complémentaires.

Recouvreuse et débutante en couture, est-ce compatible ?

Toutes les couturières amatrices ou professionnelles, débutantes ou expertes, peuvent utiliser une recouvreuse ! En tout cas, il n’y a aucune contre-indication technique…

Cette machine va vous être très utile si :

Mais une débutante en couture doit d’abord apprendre à maîtriser les rudiments de la machine à coudre et à se familiariser avec les bases de cette activité créative ! Vous n’aurez pas besoin d’une recouvreuse pour débuter en couture.

Par contre, acheter une recouvreuse est un investissement indispensable (notamment si vous avez déjà une machine à coudre et une surjeteuse) pour :

En résumé : si vous devenez accro à la couture (c’est tout le mal que l’on vous souhaite !), la recouvreuse va devenir votre alliée.

Bon à savoir : vous n’avez pas encore acheté tout ce qu’il vous faut pour coudre et vous avez besoin d’un guide pour faire votre choix ? Retrouvez sur notre blog le listing d’Hélène qui répertorie le matériel d’une couturière amatrice et les conseils de Bernie pour débuter en couture.

Acheter une recouvreuse : avantages et inconvénients de cette machine

Comme la surjeteuse, la recouvreuse offre de nombreux avantages, mais il ne faut pas faire abstraction des quelques inconvénients. Il est toujours préférable d’avoir une vision d’ensemble pour faire un choix (acheter ou non une recouvreuse) en toute connaissance de cause.
Voici un récapitulatif des arguments pour et contre la recouvreuse !

Les avantages de la recouvreuse

La recouvreuse propose aux couturières une réelle valeur ajoutée :

Pas besoin d’en dire plus, vous êtes conquise !

Vous cherchez des tissus extensibles type jersey ? Découvrez la large gamme de tissus mailles chez Mondial Tissus !

Les inconvénients de la recouvreuse

Malgré l’intérêt indéniable d’une recouvreuse pour une couturière, cette machine compte quelques points négatifs :

Le saviez-vous ? Il existe des combinés surjeteuse/recouvreuse. Certains modèles sont équipés d’un système d’enfilage automatique pour passer facilement d’un mode à l’autre. Cette machine peut être une solution pour gagner de la place et faire des économies. Vous achetez une seule machine au lieu de deux. Mais les professionnelles et couturières amatrices regrettent, en général, les résultats moins qualitatifs d’un combiné surjeteuse/recouvreuse et les difficultés de réglage/manipulation.

Comment coudre un ourlet à la recouvreuse ? 

Avant de commencer à faire un ourlet à la recouvreuse :

Vous êtes maintenant prête à utiliser votre recouvreuse. C’est parti pour un tuto en images !

  1. Pliez la marge à l’aide du fer. Disposez l’endroit du tissu face à vous. Placez le bord du tissu à l’emplacement de l’aiguille gauche.

  1. Commencez à coudre en vérifiant avec le doigt si le bord du tissu se situe à la position de l’aiguille gauche.

  1. Continuez à coudre, puis coupez les fils du début. Vous pouvez également tirer les fils des aiguilles sur l’envers du travail au lieu de les couper.

  1. Cousez sur les points du début sur 3 à 4 cm.

  1. Relevez le pied-de-biche et sortez le tissu derrière le pied à environ 15 cm.

  1. Tendez les fils, puis coupez les fils supérieurs (fils des aiguilles).

  1. Tirez le tissu et coupez le fil restant. N’appuyez pas sur la couture pour tirer le tissu.

  1. Enfilez les 3 fils (ou 6 fils si vous avez passé les 3 fils du début sur l’envers) sur une aiguille à repriser et passez-les sous les points.

Le tour est joué ! Vous avez réussi à réaliser un ourlet parfait avec une recouvreuse !

Des modèles de couture pour tester votre recouvreuse

Après quelques mois de pratique, la couture est devenue une passion. Comme on vous comprend ! Difficile de résister à l’appel de la machine à coudre avec laquelle vous réalisez des tenues uniques !

Comme vous envisagez de coudre “comme une pro”, vous avez décidé d’acheter une surjeteuse et une recouvreuse. Mais côté mise en pratique, vous manquez d’idées… Découvrez le tout dernier livre paru aux éditions de saxe : “CUT & SEW, les basiques en couture facile”.

Ce livre de couture vous propose une vingtaine de modèles et patrons spécialement prévus pour utiliser la surjeteuse et la recouvreuse afin d’obtenir des finitions professionnelles : sweat à capuche, pantalon gaucho, jupe évasée, pull à col roulé… Vous allez pouvoir tester les bénéfices de cette machine et porter dès cet automne des tenues DIY au top !

Si la recouvreuse n’est pas indispensable pour une débutante en couture, elle devient irremplaçable pour toutes les couturières perfectionnistes, en complément de la machine à coudre et de la surjeteuse. Une fois que vous aurez goûté à ce plaisir des projets couture aux jolies finitions, vous ne pourrez plus vous en passer. Vous allez l’utiliser pour votre garde-robe, celle de vos enfants… Et votre homme dans tout ça ? Lui aussi a droit à des tenues cousues main ! Découvrez sur notre blog 3 conseils pour choisir les tissus adaptés à la couture de vêtements pour hommes.

: Couture

: A LA DECOUVERTE DE, JE DECOUVRE UNE TECHNIQUE

Nos livres coups de coeur

2 commentaires
    JOCH

    Bonjour Cela fait des années que je fais de la couture (baignée dans ce domaine par ma grand mère , ma maman ,une tante et ma belle mère) et je viens seulement de découvrir qu’i existait une machine s’appelant une découvreuse. Je possède 4 machines à coudre dont 3 que je suis entrain de réparer et 1 surjeteuse.
    Merci pour vos explications.
    Joëlle

    Répondre
    Viviane

    Bonjour Joëlle, merci à vous pour votre message ! Vous souhaitant une belle journée (à réparer vos machines à coudre !).

    Répondre

Déposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *