Saxe

Spécial débutante au crochet : comment réussir l’assemblage d’un amigurumi ?

Par viviane
Crochet

Vous vous êtes lancée dans votre premier amigurumi au crochet. Vous avez terminé de crocheter les différentes parties : oreilles, tête, corps, pattes… Super ! Mais il vous reste une étape souvent détestée par les crocheteuses : assembler les pièces au crochet de cet amigurumi. Pourtant elle est cruciale pour ne pas ruiner les heures passées à crocheter les pièces. Quel que soit votre amigurumi (abeille, chien, renard, panda…), il serait dommage qu’il ait au final un bras qui tombe, une oreille trop haute ou un museau décentré, voire les 3 écueils à la fois ! Pour réussir l’assemblage d’un amigurumi à coup sûr , voici nos conseils et les techniques à connaître !

L’assemblage d’un amigurumi : nos 5 conseils pour réussir

Ne foncez pas tête baissée (et crochet en avant) pour assembler votre premier amigurumi !

Voici quelques (bons !) conseils à lire avant de réaliser l’assemblage pour éviter que cette aventure créative ne tourne à la catastrophe…

1. Ne cédez pas à la précipitation et à l’impatience

Vous êtes tellement fière d’avoir enfin crocheté les différentes parties de votre amigurumi. Et vous pouvez l’être après toutes ces heures de travail ! D’ailleurs, vous entendez la petite voix de votre amigurumi. Les oreilles, le museau, les pattes éparpillées sur la table autour de son corps et sa tête, il n’attend qu’une chose : être assemblé !

Et vous, vous n’avez qu’une envie : procéder à l’assemblage de cet amigurumi pour voir votre projet DIY terminé… et le faire admirer au monde entier !

Vous sentez l’impatience et l’excitation monter crescendo. Oui, mais attention, sans vouloir vous faire la morale : ne confondez pas vitesse et précipitation ! Il ne faut pas bâcler cette étape !

C’est au contraire le moment de prendre votre temps car un assemblage raté, c’est un amigurumi qui perd tout son charme. Vous aurez beau avoir bien crocheté les pièces de votre amigurumi, si vous ne les placez pas correctement, il risque de ne plus ressembler à grand-chose !

Coudre les membres d’un amigurumi est souvent un moment jugé fastidieux par les crocheteuses. Pourtant, c’est un instant magique de voir prendre forme sous vos yeux ce personnage crocheté vu uniquement sur papier glacé ou sur écran. Savourez ce moment où la magie du Do It Yourself va opérer !

2. Equipez-vous du matériel indispensable

Vous pensez qu’il suffit de positionner chaque élément sur le corps de votre amigurumi et de les coudre ensuite pour réussir l’assemblage ? Détrompez-vous ! Une fois que vous aurez reposé chaque partie sur votre table en attendant d’être cousue, il va vous être difficile de les repositionner avec précision pour procéder à l’assemblage. Quelques dizaines de millimètres en plus ou en moins, et vous obtenez un amigurumi bien différent…

La solution ? Utilisez des épingles à tête ! Elles n’ont l’air de rien, comme ça, ces épingles, mais elles vont sauver votre création crochetée ! Elles sont indispensables pour assembler des pièces en 3D.

Avant de coudre des pièces réalisées au crochet pour former votre amigurumi, placez-les sur le corps ou la tête et maintenez-les en place avec des épingles, et ce durant toute la couture. Elles vous garantissent que le placement choisi sera respecté. Vous obtiendrez au final exactement ce que vous avez visualisé et prévu.

3. N’assemblez pas les pièces au fur et à mesure de leur réalisation

Ah, c’est l’erreur de la débutante ! Vous venez de terminer les bras au crochet, et hop, vous les cousez sur le corps avant d’avoir fini de crocheter le reste. C’est tentant, mais ne succombez pas à cette pratique ! Suivez notre conseil : n’assemblez votre amigurumi qu’après avoir crocheté toutes les pièces.

Pourquoi ? Il n’y a rien de dramatique par exemple à coudre la tête au corps avant d’avoir terminé les bras. Pour la plupart des modèles, c’est vrai… Mais vous l’apprendrez à vos dépends si vous ne tenez pas compte de notre recommandation : cela peut avoir de fâcheuses conséquences…

Imaginez : vous avez choisi un modèle d’amigurumi avec une jolie robe. Vous avez crocheté la tête et le corps que vous assemblez sans tarder. Vous faites de même avec les bras et les jambes, puis vous finissez de crocheter la robe. Mais au moment de l’enfiler sur votre amigurumi, vous vous rendez compte qu’elle ne passe ni par le haut (la tête est trop grosse), ni par le bas. Malheur à vous ! La robe était prévue pour être enfilée AVANT d’avoir cousu la tête !

Autre conseil : lisez les explications données pour chaque modèle et respectez-les ! Si la créatrice a indiqué un ordre d’assemblage précis, c’est qu’il doit y avoir une raison (autre que celle de vous enquiquiner !).

4. Osez personnaliser l’assemblage

S’il est conseillé de suivre l’ordre d’assemblage donné par le modèle, vous êtes tout à fait libre de modifier le positionnement de certains éléments pour créer VOTRE propre amigurumi.

La pratique du crochet est un espace de liberté et de créativité. Faire soi-même ne veut pas dire faire exactement comme le modèle ! Si vous pouvez adapter les couleurs de laine, de fils, vous pouvez également personnaliser le placement des différentes parties de votre peluche. Faites des essais avec les épingles (position assise ou debout…) pour trouver l’assemblage qui vous permettra d’obtenir l’amigurumi souhaité. C’est à vous de jouer !

5. Utilisez la bonne technique d’assemblage pour chaque pièce

Un amigurumi est composé de plusieurs types de pièces : des éléments plats comme le ventre et ceux en volume comme le museau ou les oreilles. Il ne s’agit pas de les coudre sur le corps ou la tête de la même façon !

Plusieurs techniques d’assemblage existent : nous allons les détailler rien que pour vous !

Adaptez-les en fonction des parties à coudre pour obtenir le meilleur rendu. Au début vous allez peut-être hésiter, mais progressivement, vous saurez quelle technique utilisée pour assembler tel ou tel type de pièces !

Bon à savoir : pour faciliter l’assemblage des pièces, laissez une longueur de fil suffisante sur chaque élément une fois crocheté.

Tutos : les différentes techniques possibles pour assembler des pièces au crochet

Pour savoir comment assembler deux pièces au crochet, vous devez tenir compte du type de pièces à coudre ensemble. Comme nous vous l’avons expliqué, un élément en volume ne sera pas cousu de la même manière qu’une pièce plate. Et cette règle est valable pour assembler des amigurumis ou tout autre doudou crocheté 😊

Le saviez-vous ? Il faut tout de même prendre certaines précautions pour crocheter des amigurumis si vous les destinez à de jeunes enfants. Découvrez nos conseils pour créer des doudous DIY en toute sécurité !

Voici les différentes techniques à connaître pour réaliser l’assemblage de pièces crochetées.

Assemblez 2 éléments crochetés bord à bord

Cette méthode est utilisée par exemple pour fermer le ventre de votre amigurumi une fois que vous l’avez rembourré.

Pour assembler 2 pièces au crochet bord à bord, passez alternativement votre aiguille sous 1 maille de chaque pièce. Voici comment procéder :

Continuez ainsi sur toute la longueur. Tirez fermement sur le fil pour faire se rapprocher les bords. La démarcation devient presque invisible.
Il ne vous reste plus qu’à faire un nœud et à rentrer votre fil !

Cousez un élément en volume sur une pièce déjà fermée

Cette technique s’applique pour coudre les oreilles ou les pattes sur la tête ou le corps, éléments déjà rembourrés et fermés.

Pour assembler ces 2 parties de votre amigurumi, passez alternativement votre aiguille sous les 2 brins d’une maille (de l’élément dont le bord est libre) et sous une maille (de l’élément déjà fermé).

Poursuivez ainsi sur tout le tour de la pièce en volume. Et voilà les oreilles de votre amigurumi cousues solidement sur sa tête !

Cousez une pièce plate au point arrière

Cette méthode concerne toutes les pièces plates au crochet (comme le ventre ou tout autre élément décoratif) à coudre sur un élément fermé pour le décorer. On parle d’appliqués.

Cousez l’appliqué au point arrière. Pour cela, piquez dans chaque maille du tour et au travers des 2 épaisseurs (élément à décorer + appliqué) selon les indications suivantes :

Notre conseil : pour obtenir un meilleur rendu, appliquez la pièce avec une aiguille et du fil à coudre plutôt qu’avec le fil utilisé pour crocheter les pièces. Ainsi, vous obtenez une couture vraiment invisible.

Mettez en pratique les techniques d’assemblage avec des modèles d’amigurumis simples à crocheter !

Maintenant que vous savez comment assembler 2 pièces au crochet, vous avez toutes les bases (et les bonnes !) pour réussir l’assemblage d’un amigurumi ! Grâce à cette maîtrise parfaite des différentes méthodes, vous allez avoir envie de crocheter plein d’amigurumis !

Tout juste paru aux éditions de saxe, le livre “Mon premier amigurumi – Spécial débutants” est l’ouvrage qu’il vous faut pour perfectionner votre technique et stimuler votre créativité !

Ce livre de crochet sur les amigurumis remplit parfaitement sa mission :

Bon à savoir : si vous débutez tout juste, vous n’avez peut-être pas encore fait l’acquisition de tout votre matériel. Besoin de conseils ? Découvrez sur notre blog comment bien choisir son crochet !

Avec des explications détaillées, des diagrammes clairs et de nombreux tutos, crocheter des amigurumis (et les assembler !) n’aura jamais été aussi simple, même pour une débutante comme vous ! Pourquoi résister à ces amigurumis animaux si craquants ? Vous n’allez plus vous demander comment coudre des pièces au crochet ni comment réaliser l’assemblage d’un amigurumi, mais plutôt lequel vous allez assembler en premier !

Si l’étape d’assemblage d’un amigurumi vous faisait peur, ce n’est plus le cas ! Vous connaissez les techniques pour assembler des pièces au crochet et réussir à finaliser joliment vos amigurumis. Et si vous vous lanciez un autre défi ? Réalisez une dînette au crochet avec des amigurumis fruits et légumes ! Découvrez sur notre blog cette tendance DIY avec un tuto gratuit… Ce sont vos enfants qui vont être contents !

Bon à savoir : vous recherchez une bonne adresse pour acheter votre matériel et vos fournitures (fils, laines…) ? Mondial Tissus propose par exemple un large choix de crochets adaptés à toutes vos envies créatives !

: Crochet

: JE DECOUVRE UNE TECHNIQUE

Nos livres coups de coeur

2 commentaires
    christiane

    Les amigurumi me tentent bien ,pourriez vous me dire quelle sorte de laine ou de coton vous utilisez, merci, je vais acheter les livre

    Répondre
    Viviane

    Bonjour Christiane, l’auteure du livre « Mon premier amigurumi » préconise du fil de coton pour crochet (adapté à la taille du crochet), 100 % coton, car selon elle, c’est ce qui permet d’obtenir le meilleur rendu. Le fil de coton est solide, peu élastique, disponible dans divers coloris et ne se déforme pas après plusieurs lavages. Vous souhaitant de beaux moments à crocheter vos premiers amigurumis 🙂

    Répondre

Déposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *