Broderie suisse : un petit cours gratuit, ça vous dit ?

Broderie suisse Mylène MadelaineLa broderie suisse est bien une technique de broderie et non de la dentelle. Si, si, je vous assure ! Vous en avez déjà entendu parler, mais vous n’en savez pas plus… Je sens que je viens de réveiller votre curiosité créative… Si la Suisse est connue pour son chocolat et ses paysages verdoyants, elle est aussi le pays d’origine de cette broderie à effet dentelle. Découvrez son histoire, mais également les caractéristiques de cette technique réalisée sur de la toile de Vichy. Et même si vous êtes débutante, il suffit d’une petite initiation pour maîtriser le principe. Un petit cours gratuit pour vous essayer aux points traditionnels, ça vous dit ? Vous serez accompagnée par une experte, Mylène Madelaine, qui vient de sortir sa dernière publication sur le sujet aux éditions de Saxe : « La broderie suisse esprit montagne ». Allez, c’est parti !

Les origines la broderie suisse

Comme son nom l’indique, la broderie suisse est née… en Suisse ! Dans la région de Saint-Gall plus précisément, en Suisse orientale. Elle est apparue au XVe siècle, suite à l’interdiction pour les servantes et les paysannes d’embellir leur linge de maison et leurs vêtements avec de la dentelle. Elles ont trouvé un subterfuge pour contourner ces lois dites somptuaires en inventant une technique dérivée de la dentelle à l’aiguille. Elles ont imaginé des points d’ancrage et de remplissage pour créer des reliefs et des entrelacs (points de suture) : ce sont des fils lancés et entrecroisés. Elles ont ajouté des points de suture spéciaux et des points de boucle associés parfois à des points de tapisserie. Elles ont ainsi obtenu de superbes effets de dentelle. Progressivement, l’augmentation du prix du lin a contraint les brodeuses à utiliser un tissu moins cher et plus fin : le grivat. Elles ont acheté cette toile, qui se pare de carreaux sans doute au début du XXe siècle, à Vichy. Elles ont donné l’idée au personnel qui accompagnait les riches Anglaises et Américaines en cure thermale de faire comme elles. Cette technique s’est donc exportée dans le monde entier.

Le saviez-vous ? À l’origine, la broderie suisse s’appelait : « Schweizer Leinenstickereien » signifiant « broderie de linge suisse ». La broderie suisse s’est développée aux États-Unis lorsque des tissus à carreaux ont été fabriqués en Virginie. À cette époque, l’industrie textile française donnait des noms spécifiques aux étoffes : pied-de-coq, pied-de-poule. Par imitation, les Américains ont appelé leur propre tissu « pied de poulet » et la broderie suisse s’est ainsi répandue en Amérique sous le nom de « chicken scratch embroidery ».

Les caractéristiques de la broderie suisse

Si vous vous demandez quelles sont les caractéristiques de la broderie suisse, il vous suffit d’observer des ouvrages réalisés avec cette technique pour trouver des réponses…

Broderie suisse zoom

Voici les principaux signes distinctifs (repérables au premier coup d’œil) de cette broderie à effet dentelle :

  • La broderie suisse appartient à la famille des points comptés.
  • – Cette technique se réalise sur de la toile de Vichy. Quel que soit le coloris, les points de broderie suisse s’exécutent sur 3 types de carreaux : les clairs, les foncés et les grisés (de couleur intermédiaire). Il est intéressant de voir qu’en brodant un même motif à partir de carreaux foncés ou clairs, le résultat est totalement différent visuellement.
  • Les motifs sont brodés en monochrome (souvent en blanc) ou en bicolore avec du coton perlé (n° 8 généralement). Il est conseillé d’utiliser des aiguilles à tapisserie à bout rond n° 24 : le chas doit être suffisamment large pour le coton perlé.
  • – Les fleurs, les jardins et la nature sont les principales sources d’inspiration de la broderie suisse.

La technique de cette broderie sur toile de Vichy

La technique de cette broderie sur toile de Vichy n’a rien de bien compliqué, je vous rassure. Elle est tout à fait accessible, même pour une débutante en broderie

Il faut juste apprendre certains points de base. Voici un petit cours gratuit !

Broderie suisse zoom

Les points d’ancrage

Ces points se brodent sur un carreau entier de la toile de Vichy. Ils servent de base aux points de suture (passages et entrelacs de fil).

Point de croix horizontal

Brodez un point lancé vertical (AB) et recouvrez-le d’un point lancé horizontal (CD).

Broderie suisse point de croix horizontalPoint de diable

En suivant l’ordre alphabétique, brodez un point de croix, puis rebrodez la croix d’un point lancé vertical et d’un point lancé horizontal.

Broderie suisse point du diableLes points de suture traditionnels

Ces points sont caractéristiques de la broderie suisse. Une fois que vous avez assimilé le principe de passages et d’entrelacs du fil, vous pourrez vous amuser…

Point de suture rond

Après avoir exécuté 2 points lancés verticaux et 2 points lancés horizontaux constituant les points d’ancrage, sortez le fil de suture et passez l’aiguille en dessous de chacun des 4 points en exécutant une suture en forme de rond. Faites 2 passages successifs pour obtenir un point de suture double.

Broderie suisse point de suture rondPoint de suture ovale

Après avoir brodé 4 points d’ancrage (point de croix simple, double ou autre), sortez le fil de suture et exécutez un passage unique pour obtenir 1 point de suture ovale simple ou 2 passages successifs pour obtenir un point de suture double.

Broderie suisse point de suture ovaleEnsuite, le principe est le même pour décliner ces points et obtenir d’autres effets et d’autres reliefs.

Des modèles à effet dentelle

Les modèles réalisés en broderie suisse sont fascinants : l’effet de dentelle est vraiment bluffant. Vous ne trouvez pas ? Brodés sur une toile de Vichy rouge, ces ouvrages issus du Broderie créative n° 81 vont vous donner envie de vous y mettre…

5215081 broderie suisse écharpe5215081 broderie suisse pochon 5215081 broderie suisse abat-jour5215081 broderie suisse étui 5215081 broderie suisse manique5215081 broderie suisse tableau

Broderie suisse Mylène MadelaineDans ce mook intitulé « Les broderie suisse esprit montagne », Mylène Madelaine s’est amusée à utiliser les points traditionnels, typiques de cette technique, et à en inventer d’autres pour créer des motifs originaux et diversifier les effets de dentelle. Déjà reconnue dans le monde du point de croix pour ses nombreux talents, cette créatrice vous offre plus de 30 points et 20 modèles…

 

Cette initiation à la broderie suisse vous a plu ?

Peut-être vous laisserez-vous tenter par 2 autres livres dédiés à cette technique :

Et pour combler votre curiosité créative, allez voir du côté de chez Cécile (c’est comme « Du côté de chez Swann » mais en moins barbant et plus créatif !)… Il paraît que d’autres pays (le Japon avec le sashiko et le Portugal avec la broderie blanche portugaise) possèdent aussi des trésors en art du fil…

Les commentaires

Arminda Doris Sandoval Castillo

Me gusta bordar y por lo tanto conocer esta técnica del bordado suizo me va a permitir aplicar a algunos proyectos navideños. Muchas gracias por compartir

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *