Saxe

DIY ortie : de multiples utilisations créatives qui ont du piquant !

Par viviane
DIY

Aujourd’hui, nous allons mettre à l’honneur une plante urticante qui a bien mauvaise presse alors qu’elle est pourtant pleine de vertus et se prête à bien des utilisations (DIY notamment !). Eh oui, nous sommes comme ça aux éditions de saxe. Nous voulons rendre à l’ortie ce qui est à l’ortie ! Pourtant, rien que ce nom rappelle généralement de très mauvais souvenirs à ceux qui ont eu le malheur de l’approcher d’un peu trop près. Douleur vive, démangeaisons, inflammation cutanée… Nous avons tous un jour ou l’autre vécu cette expérience malheureuse ! Et s’il était temps de vous réconcilier avec l’ortie ? C’est le programme du jour ! Découvrez comment, en matière de DIY, l’ortie vous ouvre un grand champ de possibilités

Connaissez-vous les bienfaits de l’ortie ?

De l’ortie, vous connaissez surtout les effets une fois que votre bras dénudé a effleuré ses feuilles ! Une plaque bien rouge, bien douloureuse et qui gratte pendant un long moment… En général, on ne se fait pas avoir 2 fois tellement le souvenir est gravé dans sa mémoire !

Mais ne croyez pas que l’ortie est votre ennemie ! Elle pourrait aussi vous surprendre et pas uniquement par sa piqûre…

L’ortie pique, mais pourquoi ?

Un petit cocktail chimique injecté directement dans la peau, ça vous tente ? Alors, frôlez dès maintenant des feuilles d’ortie ! Vous allez voir, effet immédiat assuré ! Par contre, rien d’hallucinogène ni de bien réjouissant : juste des picotements, une vive sensation de brûlure, des démangeaisons, une inflammation…

Ces effets indésirables sont causés par les petits poils présents sur les feuilles d’orties. Ils possèdent un bulbe contenant de l’histamine, de l’acide formique, de la sérotonine et de l’acétylcholine, des substances particulièrement urticantes. En frôlant ces poils, les pics en silice à leur extrémité se brisent et se transforment en micro-seringues hypodermiques : ils s’enfoncent dans la peau et libèrent les liquides irritants.

Heureusement, des remèdes “naturels” existent pour atténuer et soulager la douleur d’une piqûre d’ortie ! Tout d’abord, rincez la zone pour éviter la propagation de l’inflammation. Ensuite, utilisez un ruban adhésif pour ôter délicatement les poils d’ortie restants (l’objectif n’étant pas de vous épiler !). Enfin, frotter avec certaines plantes comme le plantain ou la menthe fraîche. Sinon, appliquez du vinaigre blanc ou une crème apaisante.

En revanche, on vous le dit tout de suite : demandez à Médor, votre fidèle compagnon à quatre pattes, d’uriner sur vos piqûres d’ortie n’aurait pas grand effet ! Mieux vaut privilégier des solutions reconnues scientifiquement et jugées efficaces.

Le saviez-vous ? Tout comme l’ortie, certains insectes comme les fourmis et les abeilles sécrètent de l’acide formique et le libèrent (en le projetant ou en piquant) pour se défendre. D’ailleurs, ce nom “formique” vient du mot “fourmi” ! Les piqûres d’ortie libéreraient également des acides tartrique et oxalique, responsables de la prolongation de la douleur jusqu’à plusieurs heures après le contact.

L’ortie a aussi bien des vertus !

Cette plante a mauvaise réputation du fait de ses piqûres douloureuses.

Mais cela ne doit pas vous faire oublier tous les bienfaits de l’ortie ! Feuilles, graines, racines, tout est bon dans l’ortie, à condition de connaître les formules et dosages adaptés !

En effet, avec de bonnes recettes (de cuisine ou de lotion), l’ortie est bonne pour la santé aussi bien dans l’alimentation qu’en application externe. Ses vertus médicinales et ses qualités nutritionnelles sont reconnues.

Voici une liste non exhaustive de ses propriétés :

Et ce ne sont là que quelques exemples des nombreux bienfaits de l’ortie sur l’organisme !

Alors, réconciliée avec l’ortie ?

DIY ortie : différents domaines d’utilisation

Vous êtes une adepte du tout faire soi-même ? Et avec des éléments naturels, c’est encore mieux ? L’ortie va devenir votre meilleure alliée !

Cette plante se prête à bien des utilisations créatives : voici un florilège de DIY ortie incontournables !

Bon à savoir : si vous souhaitez mettre votre pratique du Do It Yourself au service de la préservation de l’environnement, adoptez la démarche zéro déchet ! Découvrez 5 idées couture DIY pour remplacer des éléments jetables par des alternatives durables.

En cuisine : une soupe d’ortie détoxifiante !

L’ortie est comestible et sa saveur est agréable en bouche, notamment avec d’autres légumes.

Allier plaisir des papilles et bienfaits pour votre santé, c’est possible avec une soupe détox aux orties ! Vous pouvez la consommer au repas, mais également dans la journée.

Le saviez-vous ? L’ortie peut aussi se consommer crue. Oui, mais… mangez des feuilles d’ortie comme de la salade, n’est-ce pas prendre le risque d’avoir des piqûres plein la bouche ? Rassurez-vous ! Au contact de l’eau, la feuille d’ortie perd tout son piquant. De même, dès qu’elle est sèche, ses propriétés urticantes disparaissent. Vous pouvez donc la savourer sans crainte !

Pour 6 personnes, prévoyez les ingrédients suivants :

La préparation

Epluchez tous les légumes.

Coupez les carottes en rondelles et le céleri en petits morceaux.

Piquez l’oignon avec le clou de girofle et hachez grossièrement orties et persil.

Mettez tous les ingrédients dans une grande casserole d’eau froide.

La cuisson

Afin de garder toutes les qualités et propriétés des légumes et aromates, démarrez cette soupe à froid et faites cuire à petits bouillons (en dessous de 100°C), environ 20 mn à partir de l’ébullition.

Lorsque les légumes sont croquants, stoppez la cuisson.

Dégustez sans mouliner !

A retenir : si vous cueillez vous-même l’ortie pour votre consommation, attention à choisir un “bon” lieu de récolte. Evitez les bords de route et privilégiez les endroits loin de toute pollution. Et bien évidemment, prévoyez des gants épais pour les récolter sans vous faire piquer !

Lotions et cosmétiques à base d’ortie : une beauté au naturel

L’ortie est bonne pour vos cheveux et… votre peau ! Oui, s’il ne faut pas pousser mémé dans les orties (car elle risque de souffrir), vous pouvez par contre lui proposer des lotions et des cosmétiques DIY à base de feuilles d’orties.

Cette plante est particulièrement efficace pour purifier votre crinière afin de lui rendre de sa superbe. Faites infuser des feuilles d’orties fraîches dans de l’eau bouillante pendant 40 mn. Une fois le liquide refroidi, filtrez. Et c’est prêt ! Cette lotion tonifiante et purifiante sera parfaite utilisée comme dernière eau de rinçage. Vous pouvez même y ajouter un peu de vinaigre blanc.

L’ortie est également un formidable anti-rides naturel. Chacune a sa recette en ajoutant par exemple de l’huile végétale (amande douce) et vous en trouverez à foison sur internet. Mais vous pouvez opter pour une lotion toute simple : la même que celle utilisée pour vos cheveux (sans le vinaigre bien sûr) ! Appliquez-la matin et soir sur un visage nettoyé. Votre peau sera débarrassée de ses impuretés mais elle bénéficiera également des qualités raffermissantes de l’ortie. Une aide précieuse pour lutter naturellement contre l’apparition des rides.

Teinture végétale naturelle dans un bain d’orties

Nous vous avons déjà expliqué sur notre blog les principes de la teinture végétale pour teindre la laine avec des plantes. L’ortie fait partie de ces “mauvaises herbes” qui peuvent être utilisées comme colorant naturel.

Teindre avec de l’ortie, c’est possible ! Selon le mordant (substance nécessaire pour fixer la teinture) et la partie de la plante utilisés, les teintes obtenues peuvent aller du jaune au vert olive. Par exemple, si vous prenez les racines et choisissez de l’alun pour réaliser le mordançage, vous obtenez un beau jaune. Par contre, si vous préférez utiliser les feuilles et du sel marin comme mordant, vous créez un jaune foncé.

Comment procéder pour réaliser une teinture naturelle avec de l’ortie ? Voici les différentes étapes :

  1. Lavez le tissu naturel choisi (lin, coton) pour le décatir (ôter les apprêts).
  2. Réalisez le mordançage. Faites bouillir de l’eau et mélangez de l’alun. Plongez le tissu dans ce bain.
  3. Préparez le bain de teinture. Hachez environ 100 g de feuilles d’orties fraîches. Remplissez un faitout avec 1 litre d’eau et les feuilles hachées. Laissez mijoter jusqu’à l’obtention d’une belle couleur. Filtrez.
  4. Trempez le tissu dans le bain d’orties chaud aussi longtemps que nécessaire pour obtenir la couleur souhaitée.
  5. Rincez le tissu teint naturellement (il va dégorger, c’est normal !) et laissez sécher.

Ainsi, vous obtenez facilement une belle teinture naturelle à base d’orties !

Bon à savoir : vous voulez en savoir plus sur le lin ? Découvrez notre article instructif sur ce sujet passionnant !

Tataki-zomé : impression textile végétale avec des feuilles d’orties

Sur notre blog, nous vous avons présenté récemment le tataki-zomé.

C’est une technique japonaise qui consiste à réaliser une impression sur du tissu en martelant dessus des végétaux fraîchement cueillis.

placer les feuilles sur le tissu pour le tataki-zoméSi la pâquerette, la violette, le pissenlit et le lierre se prêtent à cette activité créative, l’ortie aussi ! Avec ses feuilles dentées, cette plante offre un graphisme intéressant et permet d’obtenir de belles empreintes végétales sur vos tissus.

Il suffit de :

Et c’est tout ! Cette initiation au tataki-zomé vous a plu ? Vous pouvez maintenant tenter d’autres impressions naturelles par martelage avec divers végétaux, la nature en regorge !

Un livre DIY pour valoriser l’ortie sous toutes les coutures !

C’est fou ce qu’on peut faire avec de l’ortie ! Nul doute que vous allez maintenant porter un autre regard sur cette plante, certes urticante, mais avec de multiples qualités qui ont de quoi piquer votre curiosité créative !

Vous voulez découvrir d’autres recettes créatives avec de l’ortie ? Découvrez les idées de Brigitte Pouget dans son livre “Empreinte de nature” tout juste paru aux éditions de saxe !

Il n’est pas uniquement question d’ortie… L’auteure vous invite à vous reconnecter avec la nature et à en apprécier toutes ses richesses. Dans son livre inspiré directement par Dame Nature, vous trouvez des recettes à base de plantes sauvages (violettes au sucre, infusion de mélisse glacée aux soucis, bleuets et roses…). Elle vous propose également des idées inspirantes pour des créations et techniques DIY originales (teinture à la figue, broderie de lichens…). Des activités particulièrement apaisantes et ressourçantes d’autant que chaque fourniture ou ingrédient se trouve dans votre jardin ou au gré de vos promenades en pleine campagne ! Et pour que votre bien-être soit maximal, profitez de ses conseils en matière de postures de yoga pour vous mettre à la méditation. Votre corps et votre esprit vont vous dire merci !

Grâce à nos exemples de DIY ortie, cette plante va devenir votre meilleure amie au quotidien et nous en sommes ravis ! Non seulement l’ortie est bonne pour votre corps vu ses nombreux bienfaits, mais elle vous accompagne également dans bien des domaines créatifs. Et pour une passionnée du faire soi-même et de nature comme vous, ce n’est pas rien ! D’ailleurs, si vous voulez créer avec des matières naturelles, pourquoi ne pas crocheter un sac en raphia ou tresser un panier en rotin ? On vous dit tout sur notre blog… Profitez-en sans tarder pour découvrir ces activités créatives, amusantes, enrichissantes et respectueuses de l’environnement, puisque vous créez vous-même des accessoires durables !

: DIY

: A LA DECOUVERTE DE

Nos livres coups de cœur

2 commentaires
    Viviane

    Bonjour Thérèse, merci pour votre enthousiasme ! Maintenant, il ne vous reste plus qu’à tenter certains DIY avec de l’ortie si vous le souhaitez… Bonne journée !

    Répondre

Déposer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *